dimanche 3 février 2008

Pic d'Orhy / Orhi

Premier "2000" en venant de l'Atlantique,
lieu de légendes basques,
c'est le Pic d'Orhy / Orhi.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours depuis Millagate.

Depuis le col de Tharta / Thartako lepoa,
le Xardekagaina.

Orhi et Zazpigaina depuis le col de Tharta / Thartako Lepoa.

Orhi depuis Zazpigaina.
Au fond à gauche, Soumcouy, Anie.


Orhi et Alupiña.

Crête d'Alupiña...pour la photo...

Crête d'Alupiña, on persévère.

Au sommet de l'Orhi (2017 ou 2018m),
il y a du monde! / Anitz jende bada!!

Depuis le sommet du Pic d'Orhy /Orhi,
Alupiña, Zazpigaina, puis Bizkarze. 

Depuis le sommet du Pic d'Orhi,
Soumcouy, Anie, Trois Rois, Ansabère, Acherito,
Au 1er plan: Lakhura, Xardekagaina, Kartxela, Otsogorrigaina.

16 mai 1992: par Ibarrondoa et le col de Tharta/ Thartako lepoa;
Le Pic d'Orhy / Orhi (ou Orhimendi), avec ses 2017m, est le point culminant des montagnes du Pays basque "de France" ou Pays basque nord / Iparralde.

Cette montagne emblématique, quasiment vénérée par les Souletins, a également le "privilège" d'être le premier "2000" en venant de l'Atlantique.
Cette position n'a pas que des avantages puisque le Pic d'Orhy / Orhi essuie régulièrement des tempêtes d'ouest. En hiver, son manteau neigeux peut passer en quelques heures d'une épaisseur conséquente à une dure pellicule, sous l'effet du vent du sud /haize hegoa.
L'instabilité de la couche neigeuse -formation de plaques à vent- en fait donc un sommet dangereux en saison froide. Qu'on se le dise!

Il existe trois itinéraires principaux pour gravir ce sommet à la belle saison:
* Par le Col d'Erroimendi (1362m), sur la route du Port de Larrau: voie assez courte, mais très raide et encombrée sur la fin de gros rochers où il faut poser les mains;
* Par le Port de Larrau, à 1585m: ascension (trop) courte et directe, sans problème par temps clair et en absence de neige, à condition de bien contourner les barres rocheuses du Petit Orhi (Orhitxipia)
* Par la crête de Millagate, le Cayolar d'Ibarrondoa (1306m) et le col de Tharta/Tartako Lepoa (HRP). Cette voie, plus longue que les précédentes, passe ensuite par le Zazpigaina et se termine sur une crête bien tracée bien que souvent ventée.
Pour les avoir testées toutes les trois, j'ai une préférence pour cette dernière.

Depuis Ibarrondoa, on grimpe assez rudement sur le Zazpigaina proche de l'Orhi. On se heurte ensuite à une crête effilée et très vertigineuse -crête d'Alupiña, - IIsup.- où l'on peut carrément progresser...à califourchon, et pousser gaiement sur ses talons, avec le vide en-dessous !!
Heureusement, cette crête peut se contourner par la gauche par un sentier à flanc, sans danger par temps sec.

Pour gravir l'Orhi, j'ai une préférence pour une belle journée de printemps (2), lorsque la neige s'est retirée de la crête d'Alupiña et du sommet, mais laisse encore quelques beaux névés sur le versant nord ... J'espère que les photos sauront restituer cette impression.
Quant au panorama, il est tout simplement immense par temps clair.
  • (1) "Orhin laket eüskaldün txoria" / "L'oiseau basque se plaît à l'Orhy"", dit la chanson populaire...
  • (2) En hiver, la neige peut être de mauvaise qualité et donc souvent dangereuse; en été, les voitures sont parfois bruyantes du côté du Port de Larrau; enfin à l'automne, la chasse à la palombe draine des visiteurs peu soucieux de la tranquillité des lieux... Donc le printemps..
______________________________________________

Ipar Euskal Herriko mendi altuena Orhiko mendia da (2017m). Zuberoa eta Nafarroa arteko mugan kokatua dago, Iratiko oihanaren ekialdean.  Zuberoan, kasik sakratua da mendi hori!

Mendebaldetik hasita (Kantauri itsasotik gatozela), 2.000 metro baino gehiago duen Piriniotako lehen tontorra da. Haren gainean, elurra ez da beti egonkorra, eta neguko ibilaldiak zailak dira.

Igoera errazena bat  Larraineko lepotik abiatzen da, baina motz da hau, eta ez da biziki  interesgarri "egiazko" mendizalentzat! 

Ene ustez,  Ibarrondoko ibilbidea denetan hoberena da. (1)
Lehenik Thartako lepotik eta Millagateko gandorratik pasatzen da. Gero, Zazpigaina gainditu behar da, maldan belartsu eta harkaiztsua batzuetan. Hortik, ikuspegi ederra Orhi mendian jada gustatu dugu.

Azkenean, Alupiñako gandorra gertatu da: oso aereoa da hori. Zorionez, ebitatu ahal da xendra batekin, bere ezker aldean, eta hola ez da eskalatu behar. 

Tontorretik, ikuspegia zoragarria da norabide guzietan, bereziki Biarnoko, Zuberoako ta Nafarroako mendian, eta Iratiko basoen gainean ere.
  • (1) Erroimendi lepotik igoera ederra da ere, bainan argazkia ez atxiki dut... snif..

Aucun commentaire: