lundi 25 novembre 2019

La Madeleine / Maidalena et sa chapelle souletine

Montée brève et pluvieuse, 
jusqu'à la Chapelle accueillante et si calme ce jour-là...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.

 La Madeleine /Maidalena 
depuis la route de Tardets /Atharratze.

Départ au col de Sustari.

 Palombière à l'écart du chemin.

Sur l'ancien chemin.

 Erretzü sous la pluie...

Sentier de brebis...et autres quadrupèdes...

Sommet et chapelle en vue.

 Depuis le dernier plateau, 
vue sur la vallée de Barétous.

 Chapelle de la Madeleine /Maidalenako kapera.

Sur le mur de la chapelle,
plaque en hommage à Jean Pitrau.

Vitrail à l'intérieur de la Chapelle.

 L'autel et son inscription en Basque:
"Ni niz, bidea, egia, bizia"
.."je suis le chemin, la vérité, la vie."

 Hommage à Maria Maidalena.

 L'intérieur et ses galeries en bois.

 Galeries et vitraux.

Depuis l'esplanade de la chapelle,
vue sur les plaines à l'ouest de Pau. 

 Depuis l'esplanade de la chapelle, Les Arbailles,
de Belhigaina / Pic des Vautours au Pic Beltxu /Belchou .

Une partie de la table panoramique.

 Depuis l'esplanade de la chapelle 
de la Madeleine / Maidalenako kapera, Orhi, Bizkarze, Escaliers.

Croix au sommet.

 Plaque sur le mur nord de la Chapelle.

La Haute Soule un peu visible dans la descente.

24 novembre 2019:
Courte et pluvieuse ascension vers la chapelle de la Madeleine / Maidalenako kapera, site fréquenté en toute saison, où je n'étais pourtant jamais allé ! 

L'horizon étant bouché au-dessus de 1000m, j'ai choisi de visiter ce mont d'altitude plus modeste, si calme dans ces conditions (fin novembre+ pluie + vent = méditation assurée au sommet...) en essayant d'oublier les antennes à proximité ... (1)

Evidemment, le panorama si réputé du site, comparable à celui d'Erret, était plutôt limité et il a fallu un peu d'imagination pour distinguer les sommets de Haute Soule, des Arbailles et du Barétous.
  • (1) Par bonnes conditions la montée par Tardets ou Trois Villes est plus esthétique et variée. 
  
RESUME DU PARCOURS:
Accès route: 
Depuis Tardets /Atharratze par la D347 ou Montory / Montori par la D59 et la petite route étroite qui démarre au lieu-dit "Boucau", suivre la direction du col de Sustary / Sustari.

0h 00: Col de Sustary /Sustari, 447m.
L'ancien chemin s'élève direction NNO (voir photo) et passe auprès de quelques palombières. Il permet d'éviter le bitume sur environ 1km. 
0h 25: On retrouve ensuite la route (panneau) et une barrière d'accès aux pâturages, fermée lors de mon passage. On n'a donc d'autre choix que de suivre la route, pour la quitter après environ 300m en prenant pied sur des sentes de troupeau en direction de la crête.
Après avoir rejoint le point haut de la crête et traversé le bitume -belles échappées sur la vallée de Barétous notamment-, on s'élève dans les pâturages jusqu'au pied de la chapelle. Des sentes plus ou moins marquées permettent de rejoindre le sommet.
1h: La MADELEINE / MAIDALENA, 795m. Chapelle érigée au sommet. Deux antennes-relais dressées sur l'esplanade côté Est gâchent le paysage...
Panorama immense par temps clair.. ou méditation à l'intérieur de la chapelle si le temps est bouché...
--------------------------
Un peu d'histoire:
La chapelle semble avoir des origines très anciennes, puisqu'elle aurait été construite sur l'emplacement d'un temple romain. Ainsi, le joyau de la chapelle est constitué d'une stèle - conservée à l'Office de Tourisme de Tardets - avec inscription latino-romaine adressée semble-t'il à un dieu local / pyrénéen mystérieux, Heraucaristsehe / Herrauskorrixe. Cette précieuse plaque serait à ce jour la seule trace laissée en Soule par  la civilisation romaine.
On trouve ensuite trace d'un édifice assez modeste construit en 1470.
Plus près de nous, la chapelle fut agrandie en 1894, avant d'être détruite par une tempête en 1961. Trois mois de travaux effectués par des bénévoles des villages alentour ont permis sa restauration. Des photos de ces travaux sont affichées à gauche de l'autel. On trouve à l'intérieur de la chapelle des galeries en bois ainsi que des vitraux assez sobres mais lumineux.
Près de l'entrée, on trouve sur un petit cadre l'inscription suivante en Souletin en hommage à Maria Maidalena (1): 
TEXTE  EN SOULETIN
TRADUCTION APPROXIMATIVE  
Maria Maidalena, Uhure deizügü,
Sainta photeretsia, Othoizten zütügü.
Gure aitek, bets ' ordüz.
O Sainta handia, zeizien comendatü,
Xibero herria.

Zure eskü eztiak
Gure herriala
Khorpittz arimen hunak
Jaitz eraz ditzala.

Egizu bekhatutik
Begira gitian,
Izateko zureki
Zeluko lorian."
"Maria Maidalena, nous t’appelons
Nous prions ta puissance sacrée.
Nos pères pendant des heures
O grande Sainte, t’ont recommandé
le Pays de Soule.

Tes mains douces
guident les âmes
de notre peuple
et les détachent de leur corps.

Tu as commis des péchés
Mais lorsque tu nous regardes
Nous sommes avec toi                 
Dans les jardins du ciel".
(1) Le texte n'a pas de signature mais semble évoquer les prières des Souletins à Sainte Madeleine, vénérée malgré ses fautes passées qu'elle essayait selon certaines légendes de se faire pardonner en ces lieux, et protectrice du peuple paysan souvent  affaibli par les  tempêtes, orages et malheurs en tout genre.. Je me suis risqué à une traduction de ce  texte souletin imagé, bien éloigné du Basque "classique"Je suis preneur d'une traduction plus "fidèle" ! 

A l'extérieur de la chapelle, une petite plaque apposée en 2000 rend hommage à Jean Pitrau (1929-1975), personnage souletin charismatique et attachant, originaire de la région de Tardets, qui lutta notamment pour améliorer le sort des agriculteurs de montagne, ainsi que des bergers sans terre. Il fit entendre leur voix jusqu'aux cabinets ministériels de l'époque. Il fut également l'un des pionniers du mouvement syndical agricole basque.
---------------------
2019, azaroa 24: "Zuberoako baselizarik ezagunenetakoa"
Txango hori oso erraza da, Sustari / Züstari lepotik. 
Hastepenean, bide zahar basoan ondotik gandorrara buruz joan. 
Asken malda asfaltik saihestzen du tontorreraino.
Ermita XV mendekoa da, erromatarren aurreko eraikuntza baten gainean egina (1)
Othoitza Xiberoko itzultzeko (gorago), zure laguntzaren beharra badut!!
  • (1) Han berean, "Herauskorrixe" (Herauscorritse) izeneko jainkosa bati buruzko inskripzio bat aurkitu zuten. Jatorrizkoa Atharratzen da.

dimanche 5 mai 2019

Urdespari et Salteburia depuis Logibar

"L'envers" de Logibar, si calme et agréable,
à l'opposé d'Holzarte... tout simplement...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.
Crête et sommet d'Urdespari en rouge.

Bar-gîte de Logibar.

Panneaux au départ de la portion du GR10.

Grange solitaire, après la portion bitumée.

Rochers d'Urdespari, versant sud.

Grange près du sentier.


Rochers d'Usdespari, vus depuis la cote 580 environ.

Vallée de Larrau / Larraine, vers Licq/Ligi.

Retour du GR versant ouest.

Montée vers Urdespari.

Base d'Urdespari où on quitte le sentier.

Depuis le sommet d'Urdespari,
regard en arrière sur Sarimendi.

Depuis le sommet d'Urdespari, 
Salteburia et massif  des Escaliers.

Depuis le sommet d'Urdespari, 
roches de poudingues et Larrau/Larraine.

Depuis le sommet d'Urdespari, 
Larrau/Larraine et massif d'Orhi ennuagé....

Depuis le sommet d'Urdespari, 
pentes du versant sud.

Sommet d'Urdespari sur fond de  Salteburia.

Retour sur le GR10 et Salteburia en vue, à gauche.

Un isard apparaît au-dessus du sentier...

...le voilà!

Crête Est de Salteburia.

Depuis le sommet de Salteburia, 
vallée de Ste Engrâce/ Santa Grazi et Bizkarze.

Pause au sommet de Salteburia.

Au retour, Urdespari et ses rochers déversant sur Logibaria.

Zoom sur les rochers.

Urdespari, versant ouest, au retour.

Otsogorrigaina, bien plâtré, apparaît brièvement.

Massif des Escaliers et rochers d'Urdespari au retour.

Retour par les granges d'Ozozkia.

5 mai 2019:
Courte mais belle sortie en Soule, au-dessus de Larrau / Larraine.
Les discrets sommets d'Urdespari et de Salteburia sont situés au Sud-Est du massif de  Belozkarre. Peu fréquentés y compris par les randonneurs empruntant le GR10 qui longe leur base, ils méritent une visite pour leur vaste panorama sur la Haute Soule et la vallée de Larrau.

Le sommet d'Urdespari se dresse au-dessus d'un curieux ensemble de roches hérissées de poudingues, déversant sur la vallée et bien visible depuis la route de Larrau. Heureusement, le sentier d'accès contourne largement ces rochers sombres et lisses et se remonte sans souci sur sol sec.

Bol d'air bien agréable et solitaire en compagnie d'Hanna, ma fidèle coéquipière à 4 pattes, toujours enthousiaste malgré les 700m de montée sans répit depuis le Gîte de Logibar.
  • (1) Hourdespary sur les anciennes cartes IGN. Selon M. Morvan, l'oronyme "Hourdespary" serait peut-être composé de urd-"plateau"+aitz "pierre, roche" + pe "sous"+ iri "domaine". Simple hypothèse...

RESUME DU PARCOURS:

Accès route: Gîte-étape de Logibar, sur la route D26 de Larrau / Larraine, en venant de Licq-Atherey-Ligi.

0h 00: Parking à droite du gîte-étape.
On traverse la route pour suivre au nord -panneaux du GR10- une petite route goudronnée, au pied de la falaise protégée par un grillage, à 380m; 30T0668784; 4764969.
On monte sur environ 400m direction Est, puis le chemin vire franchement à  gauche/ ouest.
0h 15: Portail métallique à 469m; 30T 0668731; 4765084On quitte le bitume pour suivre le sentier du GR10 qui grimpe rudement au NO dans un bosquet de chênes. Il s'aplanit quelque peu avant de franchir trois barrières et de longer 2 granges. On remonte jusqu'à un croisement de pistes où le bitume réapparaît. 
On s'élève à droite sur quelques mètres sur la piste, pour la quitter en repérant un sentier sur la gauche /nord.
0h 25: Entrée du sentier, raide, à 532m; 30T 0668513; 4765348, non balisé au départ.
On trouve rapidement une marque du GR10 avant de franchir à nouveau un portail, près d'une grange. Le sentier passe près d'une nouvelle grange et atteint la cote 580 environ, au pied des roches du versant sud d'Urdespari.
On contourne par la droite ce flanc sud exposé, d'abord sur une portion empierrée, puis sur un large sentier (évitez les raccourcis)
0h 50: Petit -et court...replat à 689m; 30T 0668444; 4765672.
On bascule à l'ouest pour retrouver le versant sud d'Urdespari que l'on remonte jusqu'à un ancien muret. On contourne celui-ci par la gauche pour viser la base de la crête en quittant provisoirement le sentier.
1h 20: base de la crête Est à 924m; 30T 0667808; 4766042. On s'élève direction nord puis rapidement ouest en lisière de la forêt d'Etxelu, sur la crête herbeuse se rétrécissant sur la fin. 
1h 35: URDESPARI, 1006m ou 1013m, 30T 0667575; 4766140. Beau panorama sur la crête ouest (Salteburia notamment), et sur la Haute Soule par temps clair.
Je suis revenu quelques mètres en arrière pour retrouver le GR10 en contrebas.
Il suffit alors de suivre le sentier qui chemine en balcon pendant environ 800m. On le quitte à nouveau pour s'élever au NO sans difficulté.
2h, sans se presser...: SALTEBURIA ou Salteburua, 1031m30T 666738; 4766414.

Je suis revenu par le même itinéraire en 1h 30 environ.

----------------------------------------
2019, maiatza 5:
Pista, Xardekagaina... eta bereziki Holzarteko zubia maiz ibiltzen dira hegoaldera, Lojibarreko abiatutan.
Baina beste aldean, Lojibarreko aterpearen parean, bizpahiru tontorrak kasik ezezagunak  agertu dira...isil-isila...
Urdespari eta Salteburua bisitaño bat merezi dute, ikuspegi ederrekin bide guzian (1)
Ibilbide honek aldapa gogorra du hasieran, baina ez da sobera luza. GR10 bidea Urdespariko harriak inguratzen du, zailtasunik gabe. Berrikitan, portaleak ezarri dira, GR10 markatuko. 
Askenean, GR10 bidea utzi eta Urdespariren ekialdeko gailurra aldapatsuan gora joango dira, Etxeluko oihan buruan. 

Segidan, GR bide hori berriz ere utzi, eta ondoko tontorrera igoko ginen: Salteburukora.

Paisaia ikusgarriak, Orhi eta beste Zuberoako mendiak eta inguruko ibarrak.
  • (1) Beste tontorraino "Bagozabalaga" ahal segitu dute... ez nuen astirik egun hartan.