mardi 26 mai 2015

Lantxuteko Malda- Plateau Vert, en boucle

Superbe boucle "exploratoire",
au coeur du mystérieux ravin de Lantxuteko Malda.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Ruisseau en contrebas d'Osingaraia.

Sentier du Plateau Vert.

Borde dont la toiture s'est récemment écroulée à 320m.

Vue du ravin de Lantxuteko Malda,
partie inférieure, et borde sur l'autre rive.

Pont ancien sur pilier et dalles de grès.

Depuis le petit pont.

Pause fraîcheur.

Borde à 320m sur l'autre rive.

Près de la 2ème borde située au-dessus du ruisseau

Partie supérieure de Lantxuteko Malda,
depuis le sentier en balcon.

Abri naturel sous roche.

Plusieurs petites cascades en approchant 
du cirque terminal.

Regard en arrière sur la partie parcourue.

Belle cascade vers le cirque terminal.

Joli bosquet avant la partie finale et la sortie.

Partie finale du défilé et ses pentes herbeuses.

Sortie du barranco dans la pente,
au pied du piton caractéristique.

Vue générale du ravin de Lantxuteko Malda,
depuis l'entrée du Plateau Vert.

Nouvelle borde ruinée
Apalaeneko borda, en bordure du Plateau Vert.

Partie nord du Plateau Vert.

Descente par le sentier emprunté au départ.

Digitales pourpres.

Apalaenea.

24 mai 2015:
Après une première exploration partielle et une rapide visite des bordes alentour, nouvelle sortie, toujours en compagnie de ma fidèle chienne Hanna, au coeur de Lantxuteko Malda avec remontée du ravin et retour en boucle par le Plateau Vert.

Cette "exploration" souvent hors sentier s'effectue de préférence en hiver ou au printemps, avant que les fougères et ajoncs n'envahissent la voie. Les paysages sont également plus spectaculaires après un ou deux jours de pluie, et l'on peut ainsi apprécier les cascades et résurgences de ce site admirable mais fragile (1).

Contrairement à l'année précédente où j'étais parti du chemin de Betiribidartea, j'ai opté en 2015 pour un départ d'Osingaraia, non sans quelques complications... (voir ci-dessous).
  • (1) Pas de balisage ni cairns dans le ravin et c'est tant mieux.

RESUME DU PARCOURS:
Parcours en partie hors sentier.
Pentes raides à la sortie du défilé.
GPS utile.

Accès route: Le départ a lieu sur la route d'Itxassou à Bidarray (D349), environ 1.5km après le Pas de Roland. Il est conseillé de laisser sa voiture au niveau du petit carrefour ou en contrebas de celui-ci. En 2015, un panneau indiquant "Chemin de Belozia" interdit le stationnement au-delà de ce point.

0h 00: Départ à 64m; 30T 0630654; 4796445.
On suit au Sud la route goudronnée en légère descente. Elle traverse bientôt un pont et remonte jusqu'à la ferme Osingaraia, puis atteint une jolie borde rénovée (Apalaenea). Le chemin près d'Osingaraia qui conduit aux granges de Landaldea est privé, et j'ai respecté la consigne... 
0h 20: On quitte la route principale pour emprunter une piste sur la droite (SSO). Après 50m environ, on laisse cette piste (1) pour s'engager au sud et à gauche (panneau) sur le sentier d'Artzamendi balisé en jaune - 30T 0630697; 4796002- .
La voie traverse un joli bois en devenant assez raide, et s'élève en zig-zags.
0h 40: Vers la cote 370, au niveau d'un virage - 30T 0630580; 4795317-, j'ai quitté "au jugé" le sentier principal (2) pour me diriger au SO hors sentier. La voie devient rapidement raide et en dévers -attention aux trous et à quelques pierres bancales- On descend en pente raide vers la grange ruinée que l'on distingue au dernier moment.
1h 05: Borde en ruines près d'un énorme rocher, arbre couché et restes de clôture; 320m; 30T 0630186; 4795492.
On trouve un sentier qui descend au Sud-ouest vers le ravin et le ruisseau.
1h 15 environ: torrent à 283m - 30 T 0630018; 4795291- que l'on traverse sur un vieux pont fait de dalles de grès posées sur un pilier. Sur l'autre rive, belle borde à toit de lauze, en assez bon état.
On vise immédiatement à gauche une autre borde (détruite) en contre-haut. La montée est assez rude en suivant une sente à flanc.
1h 30 environ: Cairn discret au-dessus de la ruine, à 341m (30 T 0629997; 4795153). 
On emprunte un sentier à peine plus visible qui s'élève au-dessus du torrent, avant de perdre un peu d'altitude. On remarque à droite un bel abri naturel sous roche. Le paysage, agrémenté de superbes cascades et petites vasques, devient de plus en plus sauvage à l'intérieur du ravin. 
1h 50: Après avoir atteint la fin du cirque -30T 0630176; 4794783-, j'ai remonté une vague trace à droite, donc rive gauche du torrent. Le parcours est peu difficile mais le terrain parfois instable.
2h: Replat et bosquet à 455m 30T 0630101; 4794672.
On aperçoit la partie finale du défilé où l'eau dégringole des marches naturelles assez larges.
En basculant rapidement rive droite, j'ai remonté la pente herbeuse de gauche, tout en visant le piton en contre-haut. La pente est raide mais permet, outre le torrent, d'éviter un petit pierrier instable à gauche. La pente s'atténue au niveau d'un mur de borde  écroulé à 475m - 30T 0630088; 4794561
Un peu plus haut, on repère une nouvelle grange en ruine - Apalaeneko borda- au milieu de quelques arbres.
2h 15 environ selon conditions: Sortie du ravin de Lantxuteko Malda à l'entrée du Plateau Vert. 
La brume épaisse s'étant brusquement invitée sur les pentes d'Artzamendi et jusqu'au Plateau Vert, je suis revenu en boucle par le sentier balisé traversant du Sud au nord ce magnifique site pastoral.
2h 35: Borde à 501m - 30 T 0630483; 4795039- et poteau directionnel. Il suffit de suivre le sentier balisé jusqu'à Apalaenea avant de retrouver la route.
3h 30 environ: aire de stationnement, panneau "Belozia".
  • (1) Le chemin en face d'Apalaenea est fermé par une barrière, après 100m environ... Décidément...
  • (2) Variante peu recommandable. Je pense qu'il vaut mieux quitter le sentier plus haut, ou partir directement du chemin de Betiribidartea.
______________________________________

2015, maiatza, 24:
Artzamendiko ipar isurialdean, bide normalatik ez urrun, arroil bakarti ta basa bat gordetzen dago. "Lantxuteko malda" haren izena da.

Borda zaharrak eta ur-jauzi eder batzuk ikusten dira ibilbide osoan. Bide hau aski gogorra da arroilaren barnean, eta ez da ondo markatua...  zorionez! ... baina kontuz ibili leku sekretu huntan.

Izultzean, "Plateau Vert" bidea errazagoa da, bereziki laino egunetan.

dimanche 3 mai 2015

Ziburu Mendi / Montagne de Ciboure

Encore un petit sommet éclipsé par Larrun,
mais au panorama intéressant sur la côte.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Ziburu mendi et son modeste versant nord.

Départ du GR10.

Ihizelaia et Larrun depuis le GR10.

Petit ruisseau sur le chemin.

Deskargakohandia: vue sur le sentier à remonter 
au milieu de la plantation.

Montée vers Ziburu mendi,
au-dessus de Deskargahandiko lepoa / Col Deskarga.

Baie de St-Jean-de-Luz depuis le sommet 
de Ziburu Mendi.

Vue identique, depuis le "cairn" sommital.

Pause au sommet.

Ihizelaia, Larrun et Subizia depuis le sommet.

Depuis le sommet, zoom sur Mendaur.

Vers le Jaizkibel, Hendaye/Hendaia et Hondarribia.
Plus près à gauche, Xoldokogaina.

Début de la descente, 
entre Ikurriña et Océan...

De Biarritz aux plages landaises.

Vers 190m, Imarrenborda?

Bain rafraîchissant à la fin du parcours.

3 mai 2015:
Petite boucle autour de Ziburu Mendi / Montagne de Ciboure ou je n'avais jamais été poser mes grolles. On dit que ce petit sommet est idéal pour satisfaire les enfants et les seniors... bon, les autres aussi rassurez-vous...

A Olhette (entre Urrugne et Ascain), j'ai stationné pratiquement en face de Trabenea, l'ancien parking près de Mantto Baita ayant été supprimé- (1). J'ai suivi le goudron sur quelques hectomètres avant d'emprunter au sud le GR10 rive gauche du ruisseau (Larrungo erreka), direction "Insola" et "Hendaye". Le sentier parfois humide s'élève jusqu'aux environs du col du Grand Deskarga / Deskargahandiko Lepoa ou Deskargako Lepoa, que l'on laisse sur la gauche pour s'élever à droite (donc au nord-ouest) au milieu d'une plantation de châtaigniers.

Après une première montée énergique, on atteint un large col (borde en ruine à proximité) où la vue sur Ciboure-St Jean-de-Luz est déjà superbe. Une seconde montée conduit sans problème au sommet de ZIBURU MENDI (411m) orné d'un énorme cairn et d'une croix. On y trouve également une statuette de la Vierge.

Après avoir profité du beau panorama, je suis revenu par l'ancien itinéraire, en visitant d'abord la curieuse chapelle avec oratoire 100m en contrebas, puis en suivant le sentier jusqu'à une construction rénovée (Imarrenborda, d'après la carte IGN). Bien que l'on puisse semble-t'il contourner cette borde par la gauche, j'ai choisi de dégringoler au nord puis NE dans les fougères, pour retrouver le GR10 un peu plus bas et revenir au point de départ.
  • (1) Depuis 2014, la nouvelle zone de stationnement, utilisée surtout pour la montée à Larrun/ La Rhune, est située rive droite du ruisseau. Certains jours, le secteur est saturé et le sous-bois bien pollué... 
______________________________

2015, maiatza 3:
Larrun aldeko txiki mendi bat da Ziburu mendi / Montagne de Ciboure. Ohiko bidea Trabeniatik abiatu da, GR10 luzera Deskargako lepora. Gero eskuineko norabidea hartu nuen tontorreraino.

Gaur egun beste bidea -urdin seinalatua- aski nahasia da. Bainan itzultzean nik atzeman dut nekerik gabe. Erraz da hastapenean, eta gero iratze barnean iragaten nuen, bordaren bat azpian.

Ziburu mendi iparraldeko isurialdean, ermita bat ikusten ahal da. Gainean, hitz horiek eskribatu dira:
"Zeruko ama ona
begira gaitzatzu
Euskal herrian emazu
fedea eta bakea."
"Mère (aimée) du ciel
qui nous protège
apporte la  foi et la paix, 
au Pays basque."
(Mots inscrits au-dessus de la chapelle/oratoire)