lundi 8 octobre 2012

Añelarra,Torre: basamortu eder bat/ Un beau désert!

Magnifique boucle en vallée de Roncal / Erronkarri,
à l'abri des visiteurs d'Anie et Hiru Erregeen Mahaia.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan approximatif du parcours, d'après le tracé GPS.
(ascensions et retour en rouge)

Anie et Añelarra au petit matin, depuis Belagua. 

Traversée du bois vers l'ESE,
au-dessus de la fosse d'Ezkilzarra. 

Sortie du bois; vue sur la double pointe
de Punta Abajo de Ukerdi. 

Remontée du GR12, vers 1600m.
(Animerkandia ou Aniabarkandia)

Zone de lapiaz sous le col coté 1689. 

Crête de Budogia-Ukerdi,
depuis la montée vers le col de Linsole. 

Keleta-Kartxela, Xardekagaina, Orhi,
depuis la montée vers le col de L'Insole. 

Col de L'Insole ou d'Anaye
et face Sud d'Anialarra.

Remontée de la face Sud d'Anialarra,
à la recherche du point faible... 

Début d'ascension de La Torre 
(contournement par la droite) 

L'étroit sommet de la Torre 

Depuis le flanc SE d'Añelarra ou Anialarra,
Ossau, Peneblanque. 

Depuis la crête Est d'Anialarra,
vue sur le sommet principal et le sommet occidental.

Sommet d'Añelarra, l'Ossau au second plan.
Au loin et à gauche, Balaïtous- Frondellas.
Photo de Robert.

Depuis le sommet d'Anialarra, ou Añelarra,
 Soumcouy et Pic d'Anie. 

Plaque (NAVARRE/NAFARROA)
au sommet d'Anialarra. 

Depuis le sommet d'Añelarra: Peneblanque, Table des Trois Rois, 
Hiru Erregeen Mahaia/Mesa de los Tres Reyes/Pic des Trois Rois, Budogia.
Plus loin, Visaurin, Ansabère.

Depuis le sommet occidental d'Anialarra ou antécime ouest,
 arres d'Anie, pic d'Arlas.

Les lapiaz entre Anialarra et Lapaquiza Linzola,
au retour (crête d'Anialarra).
Au second plan et au centre, Txamantxoia.

Vallon d'Aniabarkahandia (GR12) au retour. 

Anie-Anialarra, bientôt la fin de la boucle,
à proximité du refuge de Belagua.

6 octobre 2012:
Magnifique et longue boucle (24kms environ!) en vallée de Roncal / Erronkarri, permettant de gravir l'un des sommets les moins connus du massif de "Larra". Un peu comme Ukerdi, la crête d'Añelarra ou Anialarra est en effet éclipsée par ses célèbres voisins Anie/Ahuñamendi et Hiru Erregeen Mahaia / Mesa de los Tres Reyes/Pic des Trois Rois. 

Cette montagne est pourtant idéalement située pour observer la complexité de l'immense et inextricable massif calcaire où il ne fait pas bon flâner par temps de brouillard... 

La voie que nous avons empruntée depuis Belagua utilise le GR12 ou "Euskal Herriko Ibilbidea" au départ du refuge de Belagua. Pour corser l'aventure, nous n'avons suivi ce beau sentier qu'au retour, après une montée plus rude et plus "secrète" sur le sentier d'Ezkilzarra.

Après un long cheminement jusqu'au col de L'Insole /Insolako lepoa, nous avons franchi en guise d'échauffement (!) un sommet escarpé et très peu visité, la Torre, à l'Ouest d'Añelarra, puis avons remonté la crête par le Sud.

Ce fut une très belle et conviviale journée passée en compagnie des fidèles Roland, Pierre, Eric et Robert que je remercie chaleureusement.


RESUME DU PARCOURS:
Passages hors sentier en forêt.
et autour de la Torre (F+ à PD-)
A éviter par temps incertain.
Faire une bonne provision d'eau.

Accès route depuis la France: Franchir le Col de la Pierre St Martin (appelé Portillo de Ernaz par les Roncalais) et descendre dans la vallée de Belagua. Après le col d'Eraize / Eraizeko lepoa, poursuivre encore sur environ 2kms et prendre à gauche la route signalée en direction du refuge (hélas fermé...) de Belagua.

0h 00: Refugio de Belagua, 1428m; 30T 0676626; 4756978.
Nous avons "plongé" à l'E-SE dans la curieuse fosse d'Ezkilzarra (poljé?) pour viser en face l'entrée d'un petit défilé (balisage bleu... intermittent...). Le sentier s'enfonce dans le bois et est s'oriente à l'Est. Nous avons trouvé quelques troncs abattus qui ont compliqué la progression en forêt.
0h 50:  Cairn à 1305m; 30T 0679167; 4756742. Nous avons longé la base de la paroi située à gauche sans l'atteindre, afin d'appuyer à l'ENE.
1h 10 à 1h 20: Sortie du bois et magnifique point de vue sur la double cime de Punta Abajo de Ukerdi, à 1583m; 30T 0679706; 4756653. NB: Eviter de descendre à droite (Sud)
Après avoir louvoyé vers la gauche (NE) sur une ou deux barres (petit passage délicat), on zigzague ensuite direction Est, puis E-SE en évitant les difficultés, avant de retrouver avec soulagement le GR12.
1h 45: "Croisement" avec le sentier du GR12 à 1584m; 30 T 0680104; 4756864.
La voie désormais bien tracée emprunte le magnifique passage d'Aniabarkandia, évite les barres et crevasses pour se diriger vers le col de L'Insole ou d'Anaye. 
3h 50 à  4h: Col d'Anaye ou de L'Insole / Insolako Lepoa / Collado de Insole, 2045m (panneau); 30T 0684821; 4756142.
Il faut désormais viser la face Sud d'Anialarra qui semble infranchissable. Une sente se dirige pourtant vers la muraille, d'abord au NW, puis franchit un ressaut (éboulis croulants). 
A 2145m environ (30T 06844791; 4756300) nous avons laissé sur la droite la voie d'Anialarra et son couloir (bloc coincé), pour appuyer plein Ouest en direction de la Torre, bien visible. Le parcours, à flanc et hors sentier, demande pas mal de vigilance dans les lapiaz parfois taillants (pas de II isolés, crevasses). On contourne bientôt le piton par la droite avant de trouver quelques rares cairns et grimper en posant un peu les mains. Un dernier passage étroit près du sommet demande un peu d'attention.
4h 30: LA TORRE, 2161m; 30T 0684587; 4756300. Le cairn sommital est placé sur un minuscule piton (!). Belle vue sur Larra, Peneblanque, Trois Rois/Budogia etc..
Nous avons ensuite remonté la face Sud d'Anialarra en direction du sommet occidental, peu visible. Toujours hors sentier, nous avons abordé les pentes terminales en choisissant les points les plus faibles dans des éboulis raides et parfois croulants.
5h 10: ANIALARRA ou AÑELARRA, 2358m; 30T 0685113; 4756547. Très beau panorama sur les arres, les sommets du Haut Béarn, le Balaïtous, les montagnes de Zuriza etc... Le Pic d'Anie et le Soumcouy semblent bien proches. 
Nous avons suivi la crête jusqu'à AÑELARRA occidental (2349m); 30 T 0684864; 4756628, puis direction O-NO (hors sentier, à éviter en cas de brouillard).
5h 45: Vers 2000m, nous avons bifurqué à gauche (SO - 30T 0683280; 4757061) en visant en contrebas une zone herbeuse traversée à la montée. La descente plutôt raide s'effectue dans une sorte de vallon qui se rétrécit au milieu des lapiaz. 
6h 40: Jonction avec le GR12 à 1835m - 30T 0683010; 4756728. 
Il ne reste plus qu'à suivre scrupuleusement le sentier magnifiquement tracé jusqu'à Belagua.
8h 45 environ: Refuge de Belagua. 
__________________________

2012, urria 6:
Erronkarriko ibar barnean, baso eder  badaude, bainan karaitze eremu handiak ere bai. 
Oso nahasgarria eta zaila dira leku horiek.

Segurki, Belagua-tik bidea Añelarrara luzeagoa da. 


GR12 "Euskal mendiko ibilbidea" hartu behar da normalki... normalki... bainan igoeran, guk Ezkilzarra-ko bidea hartu dugu!! 

Ezkilzarrako zelai ondoren, xendera zahar bat segitu dugu. 
Marka urdin batzuk basoan ziren, zorionez...  Basoan, arbolak moztuen ondo-ondotik iragan gara.

Gero GR12 segitu dugu, Aniabarkandia leku ederrean, Insolako lepora (4 oren Belaguatik)

Eta hortik, Anialarra hego aldeko joan orde, la Torre -2161m- lehenik  bisitatu dugu. Kasu zulok -arrokarteak-  eta harriak eremu horretan. 
Azkenean, Torretik Anelarrara zeharkatu dugu, mendi hau hegalean.

Belaguako eta Haut Béarn mendiek ikusteko, Añelarra edo Anialarra ikusmira zabal- zabala eskaintzen du bere bi tontorrak. (1)


Jaustean, Anialarrako gandor luze hartu dugu, eta 2000m inguruan, arteka txiki barnean pasatu dugu, GR12-raino. (kontuz laino eta euri egunetan).


 Buelta hori miresgarria da, baina oso luze  ere bai (24 km).

  • (1) Anialarra (2358m) eta Anialarra” occidental” (2349m).

mercredi 8 août 2012

Xardekagaina, Pic de Pista en boucle/Itzuli handi...

Boucle superbe et exigeante, 
sur les sentiers de ma jeunesse...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.
Descente en bleu.

Sentier en direction d'Holzarte.

Passerelle d'Holzarte.

Depuis la passerelle d'Holzarte,
le canyon d'Olado.

Depuis le pont d'Oladubi,
le ruisseau d'Oladubi.

Depuis la sortie du bois, le Sarimendi.

Depuis la bergerie de Buruxieta,
digitales pourpres, puis Burustola et Xardekagaina.

Depuis le sentier au Sud de Buruxieta, le Pic dOrhy/Orhi.

Montée vers le Pic de Pista.

Depuis le sommet du Pic de Pista, le Xardekagaina.

Regard en arrière sur le Pic de Pista,
en montant vers Xardekagaina.

Crête du Xardekagaina.

Depuis la première pointe du Xardekagaina,
l'arête et le sommet principal.
Au fond à droite, la Kartxela.
Photo d'Eric.

Eric se lance sur l'arête du Xardekagaina.

Xardekagaina, fin de l'arête.

Depuis le sommet du Xardekagaina, 
la première pointe cotée 1881, le Pic de Pista,
et au loin le Pic d'Orhy/Orhi.

Depuis le sommet du Xardekagaina, la Kartxela, 
puis Soumcouy/Anie/Trois Rois/Ansabère...

Xardekagaina, versant sud.

Près du col d'Uthururdineta/Uthürurdinetako Portilloua,
le Pic d'Orhy/Orhi au second plan.

Cascade de Pista dans la brume.

Cayolar de Pista Pekoa.

Descente du vallon de Pista.

Bifurcation vers Pista, au retour.

Passerelle d'Holzarte au retour.

30 juillet 2012:
Longue et magnifique boucle permettant de visiter à la montée le vieux sentier d'Oladubi grimpant vers Buruxieta et Borotxü Beltza (1)  et, au retour, de dégringoler dans le magnifique vallon de Pista et sa célèbre cascade. Le tout en "s'offrant" au passage deux sommets (ou plutôt trois...), le pic de Pista et la double cime de Xardekagaina.

Bien que connaissant depuis longtemps ces lieux admirables et sauvages- à l'exception du sentier d'Oladubi-, je me suis à nouveau délecté des vieux chemins forestiers et crêtes élégantes qu'offre en toute saison la Haute Soule / Basabürüa.

Merci à Eric de m'avoir rappelé au coeur de l'été que la montagne, tout étant exigeante (1735m de dénivelée!) et parfois aérienne, n'était pas que minérale et glaciaire.
.... "nire" mendi maiteak... hain eder dira...
  • (1) Signifie probablement le "précipice noir".

RESUME DU PARCOURS.
Randonnée longue.
Quelques passages confus avant et après Buruxieta.
Passages aériens sur la crête du Xardekagaina.

Accès route: Depuis Mauléon / Maule, prendre la direction de Tardets/Atharratze. A la sortie du village, on emprunte la D26 pendant 7.2kms (rond-point), puis la direction de Larrau/Larraiñe sur environ 5kms. Le parking de Logibar ou Logibaria se situe sur la gauche, juste après l'auberge.

0h 00: Parking de Logibaria, 390m; 30T 0668863; 476483.
On prend à droite (panneau) la direction des Gorges d'Holzarte. La voie s'élève d'abord doucement rive droite du ruisseau, le traverse (petit pont), puis se redresse jusqu'à la fameuse passerelle. 
0h 40: Passerelle d'Holzarte , 606m; 30T 0669295; 4763438. (1) On traverse le canyon d'Oladubi (gorge Est) pour rejoindre sur l'autre rive le large sentier qui monte en lacets dans le bois d'Holzarte.
1h 05: Carrefour et chemin horizontal à 713m. 30T 0669255; 4763049. On prend à gauche S-SO le large chemin, assez boueux en toute saison en direction du pont d'Oladubi.
1h 40: Pont d'Oladubi à 840m. 30T 0670741; 4761675. Sans  le traverser, on repère à droite le départ d'un sentier peu évident au départ. Celui-ci s'écarte du ruisseau, s'élève en zig-zags dans la forêt (quelques cairns) et reste ensuite en lisière du bois en suivant  une direction S-SO jusqu'à une clairière.
2h 15: Clairière à 1060m; 30T 0670781; 4761092. Le sentier se perd dans les fougères. Nous avons  remonté la dernière partie du bois, assez raide au S-SO,  en évitant les zones confuses. La sortie du bois, au Nord du ruisseau Ilheta, se situe à environ 1210m.  Belle vue sur la face nord du Xardekagaina et du pic de Pista, précédés du cayolar de Buruxieta et des pentes herbeuses qu'il "suffit" de remonter....
3h 10 à 3h 20: Bergerie et cabane de Buruxieta à 1428m; 30T 0670017; 4760172.
On repère derrière la cabane (Sud) un vague sentier qui s'élève dans les pâturages en direction d'un collet permettant de changer de vallon.
3h 40: Barrière à 1554m; 30T 0669707; 4760043. La voie se rapproche alors de la crête (délicate) qu'il ne faut pas atteindre, contourne habilement par la droite (S-SO) les rochers, avant de s'élever à flanc en direction du Pic de Pista.
4h 10 environ: PIC DE PISTA, 1779m; 30T 0669853; 4759572. Très belle vue sur le Xardekagaina notamment. Pour aller dans sa direction, il faut descendre au col Borotxü Beltzeko Lepoa à 1680m environ - 30T 0670119; 4759470-  puis remonter au SE la crête souvent ventée en direction de la première pointe du Xardekagaina.
4h 45 à 5h: XARDEKAGAINA, première pointe cotée 1881. 30T 0670595; 4758999. 
Pour atteindre le point culminant, il  faut ensuite (en absence de vent et sur terrain sec...) suivre le fil de l'arête, étroite au départ et parfois encombrée de végétation, jusqu'au:
5h 20: XARDEKAGAINA (Pic principal, sommet Est), 1893m. 30T 0670797; 4758935.

Nous avons choisi de revenir en boucle par Chotako lepoa, sans toutefois atteindre celui-ci situé à l'E-SE. Nous avons vers 1725m bifurqué d'abord au Sud - raide, 30T 0671034; 4758693- puis plein Ouest pour longer la face Sud du pic. Sans perdre d'altitude, on vise ainsi le col d'Uthürurdineta et le large vallon permettant de rejoindre la piste proche du col et de la cabane de Pista Gainekoa.
6h 15 environ: Pista Gainekoa, 1432m; 30 T 0668824; 4759649. On repère au Nord quelques marques et cairns permettant de plonger (raide) vers le vallon de Pista.
6h 40 environ: Cascade de Pista, 1172m; 30T 0668792; 4760202. Le sentier est ensuite évident jusqu'au cayolar de Pista Pekoa (2), puis descend dans l'herbe. On  évite vers 1050m de se laisser entraîner à l'Est vers le canyon. La voie rejoint le bois vers 960m en devenant  glissante, croise une première piste à 847m (30T 0668500; 4761310) et plonge enfin vers le chemin horizontal d'Amubi.
7h 30 environ: Piste d'Ardane/Amubi à 799m; 30T 0668360; 4761478. Repère essentiel si l'on veut faire la boucle dans l'autre sens ou monter vers la cascade. 
On suit alors à droite la piste jusqu'au "carrefour" laissé le matin à 713m et on revient par la passerelle d'Holzarte généralement plus fréquentée en fin d'après-midi......
8h 45 à 9h . Logibaria.
  • (1) La passerelle se balance au-dessus du vide à près de 170m de hauteur (!). Cet ouvrage spectaculaire, construit en 1920, permettait aux bûcherons de rejoindre directement les chantiers de coupe, et de faire passer les billots de bois d'une rive à l'autre. Elle a été restaurée en 2010 après la tempête Xynthia qui avait détruit le tablier de bois et endommagé certains câbles.
  • (2) Vient probablement de "beherekoa" (d'en bas). 
________________________

2012eko uztaila 30.
"Basabürü-ko" mendia, bakarti ta ikusgarria da Xardekagaina (edo Barazea). Igoerarik politena eta gogorrena Logibartik abiatuta egin daiteke.
Igoeran, Holzarteko zubi ondotik, Oladubiko xendera zahar bat hautua egin dugu, zubiaren eskuinean (Hego-mendebaldera). Bidea pagadi baso ederrean sartzen da. Oihanetik ateratzean, Buruxietako txabola eta Borotxü Beltzateko norabideak hartu dugu.
Beste aldeetik, (eskuinean, hegora joan), guk hasi ginen igoera Pistaren gailurra eta Xardekagainaren ere bai. Xardekako bi puntak lotzen dituen gandorrari; hertsi eta zaila da (kontuz laino eta haize egunetan).
Bi tontorretik ikuspegi oso zabala da.
Jaustean, Uthürurdinetako Portilloua eta Pista Gaineko bidea hartu dugu, eta hortik Pista ur-jauzi haundi aldean pasatu dugu. Azkenean, xendera hertsi eta lerra batetik jausten da, Holzarte-zubiraino - Mapa ikusi.
Itzuli hori miresgarria da, baina luze aski ere bai (9 orduen aise).

mardi 15 mai 2012

Aiako Harria,par l'arête et le Couloir de Bocamina

Superbe course, probablement la plus variée
du massif des Trois Couronnes/ Aiako Harria.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan général du parcours.
En bleu, la traversée au retour, depuis Erroilbide.
Source croquis: M. Angulo. 

Bunker probablement franquiste,
peu après le départ du col d'Elurretxe.

Premier mur à escalader.
La partie droite (à gauche sur la photo)
est plus rocheuse. 

Poursuite de la remontée 
de l'arête de Bocamina.

Poursuite de l'escalade en direction de
 la Punta Recarte / Errekarteko Harria.

Depuis le sommet de la Punta Recarte / Errekarte Harria,
 vue sur la dernière portion rocheuse (dalle).

 Brèche Rekarte:
regard en arrière sur la Punta Recarte.

 Sommet de Muganix.

 Descente du couloir de Bocamina.

Txurrumurru, versant SO,
depuis la dernière partie 
du couloir de Bocamina. 

Fin du couloir et ruisseau.

Passage au col coté 585.

Pâturages reposants sous Erroilbide.

Sommet d'Erroilbide,
dans la fraîcheur et les nuages...

Après Erroilbide, petite escalade
du mur de Lizartagaina -piton coté 822. 

Mur de Txurrumurru. 

Robert et une partie de l'équipe,
sur le mur de Txurrumurru,
près du passage équipé d'un anneau. 

Au sommet de Txurrumurru,
seul l'oiseau y voit clair...

 Depuis le sentier vers Irumugarrieta,
le lac d'Endarra.

 Depuis le col d'Arditurri,
vue sur le couloir de Bocamina.

Depuis le sommet d'Irumugarrieta,
l'arête de Bocamina. 

 Depuis le sommet d'Irumugarrieta,
éclaircie sur Txurrumurru et Erroilbide.

La Cueva del Juncal.

Dans la descente vers le col d'Elurretxe,
vue sur la baie de Txingudi avec Hondarribia.

2012ko Maiatzaren 13an.

AIAKO HARRIA, BOCAMINA ... DENBORA BEREAN :

Euskal Herriko mendi ikusgarrienetako bat da Aiako Harria.

Lehen tontorrera - Irumugarrieta -  joateko, biderik erabiliena Elurretxeko lepotik abiatzen dena izango da, seguraski. Hiru tontorrek zeharbide ikusgarria da, baina zailagoa ere bai.

Bainan aldi hartan, Bocaminako gandorra eta arroila izan ziren gure aukerak... eta gero, zeharkaldi famatua hau... itzultzean... ez gutiago!! 
Bocaminako gailur erdian, 10-15 metroko horma bat eskalatu behar da, Errekarte puntako azpian. Eta gero, Bocaminako arroila (pasabide luze bat) gu jautsi gara. Xendera gogor eta hertsi batetik jausten da.

Bocaminako arroila beherean eta Erroilbide artean, ibilbidea ontsa markatuta da (ez da zaila, salbu azken metroak).
Erroilbide ondotik, Txurrumurru, erdiko tontorrera, zailagoa da: horma beste bat eskalatu behar da, burdin eraztuna bat baliatu, behar balitz.

Ibilbide hori luze ta miresgarria da, bainan zaila ere bai.
Eguraldi ederra behar da ... zorigaitzez, laino  zegoen egun hartan, salbu gure itzuliaren amaieran.
__________________________________________

13 mai 2012

AIAKO HARRIA, BOCAMINA .... EN MÊME TEMPS:

Aiako Harria (1) est l'une des montagnes les plus spectaculaires du Pays Basque.

Pour grimper au premier sommet d'Irumugarrieta, la voie la plus fréquentée  est sans aucun doute celle qui part du col d’Elurretxe. La traversée des 3 pics est spectaculaire, mais plus difficile.

Mais cette fois-là notre choix était d’enchaîner la crête ET le ravin de Bocamina,… en revenant par  la célèbre traversée... rien que ça!!
Vers le milieu de la crête de Bocamina, il faut escalader prudemment un mur de 10-15m, au-dessous du sommet d’Errekarte Harria (Punta Rekarte)
Nous sommes ensuite descendus par le ravin de Bocamina (sorte de long couloir), où l'on dévale un sentier raide et étroit.

Entre la fin du Couloir de Bocamina et le sommet d’Erroilbide, l'itinéraire est bien marqué (voie peu difficile, à l’exception des derniers mètres)
Après Erroilbide, la montée au Pic « central » de Txurrumurru, est un peu plus délicate: il est alors nécessaire d'escalader un nouveau mur, éventuellement à l'aide d'un anneau de fer.

Cette course est longue et admirable, mais plutôt difficile, et la météo doit être au beau fixe.
Ce jour-là hélas, nous avons eu constamment du brouillard, sauf à la fin de notre boucle.

RESUME DU PARCOURS:
Passages d'escalade en bon rocher.
A éviter -théoriquement- sur sol humide...

Accès route: Depuis Irun, suivre la route des Peñas de Haya / Aiako Harria jusqu'au col d'Elurretxe situé à 501m.

0h 00: Col d'Elurretxe /Elurretxeko lepoa, 501m. 30 T 0598430; 4794306 .Panneaux.
On s'élève en direction du sentier principal sur une vingtaine de mètres pour prendre aussitôt le bon chemin à droite balisé jaune et rouge (NB: éviter un autre chemin qui descend juste en-dessous). Le sentier s'enfonce dans le bois, laisse un bunker et atteint un promontoire.
0h 40: Promontoire à 435m où l'on repère sur la gauche un cairn à la base de la Punta Recarte. 30T 0598061; 4793275.
On s'élève rudement en forêt légèrement à gauche de l'arête rocheuse, en se rapprochant progressivement de celle-ci.
Vers 500m, un premier mur se présente: nous avons fait le choix de l'escalader directement (II à II+ sur quelques mètres, assez peu de prises) plutôt que de le contourner par la gauche où la paroi, moins raide,  était encombrée de végétation. Le sentier se faufile ensuite entre les rochers -30T 0598209; 4793287.
Après un collet herbeux, la dernière partie rocheuse se présente: il est possible de l'escalader directement (II+ selon Angulo). En raison de l'humidité, nous l'avons abordée par la droite où il suffit d'assurer ses prises (II-, petite vire, puis remontée sur des blocs stables). La dernière montée s'effectue "tout droit" sur un  rocher incliné où l'on pose une dernière fois les mains.
1h 30: ERREKARTE HARRIA /  PUNTA RECARTE, 670m. 30T 0598374; 4793391. Panorama certainement magnifique sur Txurrumurru, mais ce jour-là , nous étions dans la purée de pois....
On descend à l'Est vers la brèche de Rekarte (I+) pour remonter la seconde partie de l'arête de Bocamina, jusqu'à une zone herbeuse située sous l'avant-sommet de Muganix. On évite les difficultés un peu partout sans dépasser le 1er degré.
2h MUGANIX, 758m. 30T 0598547; 4793458. Belle sculpture, oeuvre de Chillida semble-t'il.(?)
Pour emprunter le couloir de Bocamina, il faut suivre le sentier de la voie normale vers la première pointe "officielle" (Irumugarrieta) sans y grimper. On la contourne alors par la gauche pour rejoindre le Col Ardituri.
2h 20 à 2h 30: Col Ardituri, 776m, 30T 0598732; 4793382. 
On plonge dans le couloir, assez large au départ puis raide et étroit dans sa dernière partie (I+). Vers 480m, on dégringole une ou deux cascades où les blocs moussus peuvent s'avérer glissants... on trouve enfin un cairn au milieu des noisetiers (!),  à 470m 30T 0598323; 4793233.
3h 20: Sentier de ceinture, à la base d'une petite cascade- 30T 0598079; 4793098. 
On  remonte ce sentier balisé pendant environ 50mn, jusqu'au col situé à 585m - 30T 0597572; 4792111- (panneau directionnel, clôture sur la droite) (1)
La voie effectue une large courbe vers le NE pour remonter vers Erroilbide, point culminant du massif. La dernière partie sur sol noirâtre  est assez glissante en toute saison.
5h à 5h 20 selon conditions: ERROILBIDE, 832 ou 836m; 30T 0598550; 4792808.

Après une pause restauration bien méritée, nous avons choisi d'effectuer la traversée intégrale "classique" des trois pointes. 
Le parcours - balisé de points rouges - est moins difficile que dans le sens Nord-Sud. Les passages délicats, dont notamment le mur de départ (I+) dès le premier col donnant accès à LIZARTAGAINA 822m (rarement nommé sur les cartes) et les 2 murs de Txurrumurru (II- à II), sont en effet effectués à la montée. 
5h 45 à 6h: TXURRUMURRU, 826m; 30T 0598697; 4793207. On retrouve bientôt le col Ardituri avant de rejoindre la dernière pointe du jour:
6h15 à 6h 30: IRUMUGARRIETA (810m; 30T 0598694; 4793398). Le sentier devient reposant et offre de magnifiques échappées sur l'Océan.

Un peu plus bas, on peut observer la Vierge dans la petite grotte (Cueva del Juncal) avant de retrouver le bois et de revenir sans problème au col d'Elurretxe.
7h à 7h 30, selon conditions: Elurretxeko lepoa / col d'Elurretxe.
  • (1) Col Larraburuarrieta .