mardi 14 décembre 2010

Crête de Sarimendi / Otxogorria

Belle crête et beaux belvédères, souvent éclipsés
par des voisins plus prestigieux...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.

Bois situé au NNW de Zegnagia.

Xardekagaina, face NNE, depuis Zegnagia.

Sarimendi, puis Binbaleta et Kartxela
depuis les flancs d'Otsogorria.

Binbaleta, Kartxela, Xardekagaina, depuis Otsogorria.
Plus près, au centre, SARIMENDI.

Depuis le sommet du Sarimendi: Soumcouy, Countende,
Anie, Añelarra, Peneblanque, Trois Rois, Ansabère,
Un peu plus près, à droite, Lakhura et Cortaplana.

Vallée de Ste Engrâce / Santa Grazi,
puis crête Hilaga, Iguntze/Arbouti / Issarbe.

Pic d'Orhy depuis le sommet de Sarimendi.
Au centre, Roches d'Odihandia et "Cathédrales d'Amubi".

Mon équipière réclame sa récompense après un bel effort...

 Village de Larrau
dominé par le Pic des Escaliers / Eskaleramendi.

Cayolar d'Abarrakia, puis Kartxela (épaule NE) et Xardekagaina,
depuis la piste d'Otsogorria, au retour.

11 décembre 2010:
La crête du Sarimendi qui parcourt 4 à 5 sommets, sépare harmonieusement les vallées de Ste Engrâce / Santa Grazi et Larrau / Larraine et s'élève entre les Gorges d'Holtzarte et d'Oladubi à l'Ouest et de Kakueta à l'Est. Elle offre surtout de remarquables points de vue sur les montagnes de Haute Soule / "Basaburua" et sur le massif Anie - Trois Rois- Ansabère. Elle peut être prolongée jusqu'au Pic de Binbaleta, autre belvédère incontournable de la région.

On aborde en général cette crête facile depuis le cayolar d'Abarrakia, situé sur la route pastorale -récemment goudronnée- qui monte du pont d'Askarai. Mais il m'a paru plus agréable, par une belle journée de fin d'automne, de démarrer d'un peu plus bas, à proximité du col des Trois Croix, afin de profiter d'un parcours plus complet et de dégourdir les pattes de ma fidèle -et regrettée  -chienne Chiara, dans les bois.

Le nom de "SARIMENDI" signifie probablement "montagne des broussailles" (de Sarri, broussailles ou taillis, et mendi, montagne).


RESUME DU PARCOURS.

Accès route: Depuis Licq/Ligi, on prend d'abord la direction Ste Engrâce-Larrau. Au rond-point (bifurcation), on suit la route de Larrau/Larraine sur 2kms, puis on traverse à GAUCHE le pont d'Askaray à 313m- 30T 0671022; 4767173. Emprunter la piste pastorale (raide), pendant 7,3 kms, jusqu'à la cote 963 d'où part la piste empierrée du col des Trois Croix. J'ai choisi de stationner à cet endroit.

0h 00: Début de la piste du Col des Trois Croix, 963m; 30 T 0670778; 4764486
La suivre au Nord pendant environ 500m, puis repérer sur la droite dans le bois le départ d'un vague sentier qui remonte la crête boisée vers le SSW. On suit cette dernière sur plus de 250m de dénivelé (assez raide).
0h 40: Crête et sommet de Zegnagia (1), 1240m 30T 0671514; 4764317. 
On aperçoit au Sud l'émetteur d'Otsogorria qui sera un bon point de repère pour la suite. La crête s'abaisse en direction d'un petit col à 1217m, devient moins boisée puis remonte en direction du sommet dénudé de Negumendi, en traversant sur la fin une zone de fougères.
1h: Negumendi (2), 1307m, 30 T 0671728; 4763822
On poursuit toujours plein sud vers Otsogorria en rejoignant d'abord la piste qui monte de la cabane d'Abarrakia. On peut suivre la piste jusqu'au sommet "orné" d'une antenne, mais il est plus agréable de remonter la crête à gauche de la piste.
1h 25: OTSOGORRIA, 1411m 30T 0671809; 4762883. Magnifique vue sur Sarimendi, les crêtes de Haute Soule et le Pic d'Anie. On descend jusqu'au dernier col avant de remonter sèchement (pente plus raide qu'il n'y paraît) jusqu'au Sarimendi.
2h: SARIMENDI, 1484m30T 0671951; 4761566. Panorama encore plus vaste que celui d'Otsogorria, avec en prime les vallées de Sainte Engrâce et de Larrau.

J'ai choisi de revenir par la piste d'Otsogorria qui était partiellement enneigée au-dessus du cayolar d'Abarrakia.
  • (1) Zegnagia signifierait "lieu du signe" ou du signal.
  • (2) de "Negu" (hiver ou ...neige...) et "mendi" (montagne).
___________________________

2010, abendua 11:
Belozkarre bezalako, hona Basaburuako (Zuberoa) mendiaren toki "bista paregabe" batekin!

Col-des-Trois-Croix abiapuntu egokia da, bainan nire autoa nahiago izan dut beherago utzi (963 metro)
Hasieran, ez da ongi markatuta bidea, eta baso txiki zeharkatzen behar bada, lehen tontorreraino  Zegnagia. 
Hemendik, txangoa ez da  zaila, aski da gandorra luze  segitu, Negumendi, Otxogorria (antena) eta Sarimendiraino.

Ikuspegia  zoragarria da, Zuberoako eta Nafarroako mendi gaineran: Lakhura, Keleta- Kartxela, Xardekagaina, Otsogorrigaina, Orhi; Ahuñamendi, Hiru Erregeen Mahaia, eta urrunago, Aspeko mendigunera...

jeudi 11 novembre 2010

Larla

"Petite" montagne, mais vue immense,
notamment sur les crêtes d'Iparla.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.

Plan du parcours en bleu.

Crête Haltzamendi-Laina-Baigura,
depuis les environs du col Ondaia.

Itinéraire de montée entre les bordes.

Face NE du Larla.

Cabane en ruines à 532m.

Crête nord du Larla.

Fissure sur la crête.

Crête du Larla, partie finale.

Iparla, Larrate, depuis le sommet du LARLA.

Depuis la crête sud du Larla,
vue sur Larrango.

Anie, Trois Rois, Ansabère...Orhy, au retour.
Au premier plan, à droite, Jara.

On m'attend pour le retour... et le casse-croûte...

J'ai choisi de présenter le résumé de cette sortie en Français ET en Basque...  
Ne pratiquant pas assez souvent ma langue maternelle, à mon grand regret, .snif (!), veuillez pardonner -ou corriger, c'est encore mieux!-  les fautes de syntaxe ou de grammaire...

Gramatika huts batzuk badira nik uste dut, eta zuzendu ahal zarete... (!) (Ikusi beherago: "Enregistrer un COMMENTAIRE")

LARLA.
2010eko urriak 29:
Mendi "apal" da Larla, bainan haren igoera interesgarria da.
Iparlako harresiaren parez pareko, bere bizkar luze zabaldu da Larla mendia, Bidarrai, Arrosa eta Baigorri artean. 
Bere bizkar soilak ikusmira zabala eskaintzen du noranahi. 

Udazkenean, kolorek oso ederrak dira.

Eta batez ere, Iparlako harresian Larlatik ikusita oso ederra da.

IBILBIDEA:
GPS-erreferentzia formatua hau da: UTM-UPS (WGS 84).

Autoan: Arrosako elizaren eskuineran Pikasarriko bide segitu, eta lehen lepoan gelditu (310m.) Kasu, "egiazko" lepoa 150m urrunago da.

0- 00 : Ondaiako lepoa (310m) 30T 0636213 ; 4789181.
H-HM bidea segitu lehen bordaraino. Hesi bat haratago, beste ttiki borda bat ondoan pasatu.
Azken borda eskuinean (426m-30T 0635527 ; 4788955), bizkargain goititu (argazki hau ikusi). Bidexka hori iratzean zeharka pasatzen da.
45min. : Etxola hondatu bat, 532m- 30T 0635375 ; 4789164. Lurrean zabal zilo bat bazterrean pasatu, eta Larla-gain aise igan.
Or-1 15min.:  Larla, 700m ; 30T 0634885 ; 4788495.
Hegoaldeko bizkarrean, Larrangoko "gaztelu zahar" arte segi ahal izan.

Hala ere, ibilbide berdin segi dut gibeleratekoan... denbora txarrera zen eta "galernaren" marrumez ikarra zen nere zakur eme gaixoa...

LARLA.
29 octobre 2010:
Larla est une montagne certes modeste, mais dont l'ascension est intéressante.

Situé(e) entre Bidarray, Arrosa et Baigorry, LARLA étend sa longue crête face aux murailles d'Iparla.
(Sa) cette crête solitaire offre une vue immense et originale. En automne, les couleurs sont magnifiques.

Depuis le sommet de LARLA, la vue, notamment sur les falaises d'Iparla, est très belle.


ITINERAIRE:
Les coordonnées GPS sont en format UTM -UPS (WGS 84)

Accès route: A St Martin d'Arrosa, suivre à droite de l'église la route de Pikassary et la suivre jusqu'au premier col (310m). Attention, le "vrai" col est 150m plus loin.

0h 00 : Col Ondaia (310m) 30T 0636213 ; 4789181.
On suit d'abord le chemin au SSO, jusqu'à une première borde. Après une barrière, passer près d'une autre petite cabane.
A la dernière grange à 426m - 30T 0635527; 4788955-, -voir photo- prendre à droite le sentier au milieu des fougères, jusqu'à rejoindre la crête.
0h 45 : Cabane en ruines, 532m- 30T 0635375 ; 4789164. On passe près d'une large fissure sur le sol , puis on s'élève facilement vers le sommet.

1h 15: Larla 700m ;
30T 0634885 ; 4788495

On peut suivre la crête au sud, jusqu'à la "forteresse" en ruines de Larrango (vestiges d'un camp protohistorique).

Cependant, je suis revenu par le même chemin car le temps se couvrait... et ma pauvre chienne était effrayée par la tempête qui arriva brusquement...

mardi 5 octobre 2010

Crête Keleta-Kartxela;retour par Urdaite et Arrako.

Du Roncal à la Haute Soule,
un magnifique parcours de crête
et une voie retour "historique".
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.

Le jour se lève sur la vallée de Belagoa.

 Bois et pâturages de Larrondo.

 Depuis le début de la crête de la Keleta, panorama sur
Hiru Erregeen Mahaia (Trois Rois)-Ansabère-Acherito-Quimboa.

 Ascension de la Keleta.

 Depuis les flancs de la Keleta,
vue sur la crête jusqu'à la Kartxela.

 Depuis le sommet de la Keleta:
Crête jusqu'à la Kartxela.

 Depuis la brèche cotée 1888, "Gendarme" de Kartxela.
Au second plan, Binbaleta.

 Crête vue depuis "Sakro".

 Piton d'Ezkieta (contournement par la gauche)

 Depuis le sommet du piton NW d'Ezkieta,
regard en arrière sur la Keleta.

Depuis le sommet NW d'Ezkieta.
le sommet Est et La Kartxela.

 Depuis le sommet E de la Kartxela,
vue sur le sommet principal.

 Depuis le sommet de la KARTXELA,
 crête "intégrale" parcourue.

Petit cheval solitaire au sommet de la Kartxela,
sur fond de Xardekagaina....


 Xardekagaina depuis le col de Ginbeleta.
Au fond, dans l'échancrure, Pic d'Orhi / Orhy.

 Binbaleta et Lakhura, depuis les environs
du col de Ginbeleta.

Crête  Keleta-Kartxela au retour,
depuis le Port d'Urdaite.

Stèle à 1281m.

Keleta et venta Juan Pito.

Pâturages d'Arrako....
... et la boucle est bouclée.

2 octobre 2010:
Souvent reportée pour raisons diverses, j'ai enfin pu effectuer la traversée intégrale de crête depuis la Keleta jusqu'à la Kartxela (ou Lakartxela) en octobre 2010. Le temps était clair et le sol bien sec, mais le vent du Sud ("Haize hegoa"..) a soufflé sans discontinuer.

Ma première visite au sommet principal en mai... 1994  m'avait permis d'effectuer une reconnaissance partielle de la crête lors d'une belle fin d'après-midi de printemps, mais, pris par le temps, j'avais fait demi-tour à mi-chemin environ pour revenir à Belagoa.

Le parcours démarre près de l'ancienne venta et du dolmen d'Arrako (1). On rejoint ensuite le col de Lapatia par un beau et rude sentier, avant de déboucher sur les pâturages situés entre le Pic Larrondo et la Keleta.
Ici débute la partie la plus spectaculaire de l'ascension: un long parcours de crête, peu technique mais aérien, jusqu'au sommet principal, la Kartxela.
J'ai ensuite choisi de revenir en boucle par les cols de Ginbeleta et d'Urdaite, afin de faire le tour complet du massif et de fouler sur la fin les vieux sentiers conduisant à la Venta Juan Pito et à Arrako.

Cette sortie m'a laissé un souvenir marquant par l'isolement des lieux, le cheminement "au jugé" sur la crête et la beauté des paysages de la vallée de Roncal et de la Haute Soule / Basabürüa.
  • (1) Histoire du dolmen d'Arrako par Luis Peña Santiago, dans "Pyrénées basques", Editions Elkar, 1988.

RESUME DU PARCOURS:
Traversée de crête relativement longue
et parfois aérienne. A éviter-théoriquement-par grand vent...

Accès route depuis la France: Franchir le Col de la Pierre St Martin (appelé Portillo de Ernaz par les Roncalais) et descendre la vallée de Belagua puis de Roncal/Erronkarri en direction d'Isaba/Izaba. Au bout de 17kms environ, repérer juste après un ruisseau une piste sur la droite. Se garer sans gêner le passage.

0h 00: Parking à 930m- 30 T 0674581; 4755088-.
Suivre la piste au NW et contourner une clôture par la droite. Un sentier balisé en jaune et blanc se dirige vers un ruisseau qu'il traverse à plusieurs reprises: 30 T 0674335; 4755360. Il atteint une zone de fougères, entre dans le bois (raide) et se dirige d'abord à l'Ouest puis au SW.
0h 55: La voie toujours raide oblique nettement au NW à 1310m:
30 T 0673480;4755046, remonte la dernière partie du bois et débouche sur les pâturages à 1475m (30 T 0672953; 4755556). Des piquets de bois peints en jaune et blanc permettent ensuite de s'orienter vers le large col de Lapatia situé au NO.
1h 35: Col Lapatia, 1531m: 30 T 0672567; 4755893; bassin de rétention (?) et piste.
On s'élève hors sentier à droite sur la crête (N-NE) en direction de la cime rocheuse de la Keleta. En restant près du fil ou un peu à gauche de celui-ci en cas de vent, on s'élève prudemment vers le sommet en posant les mains sur la dernière partie.
2h 15: KELETA, 1902m;  30 T 0672863; 4756936. A-pics N et E de 200m. Vue magnifique de l'ensemble de la crête jusqu'à la Kartxela, ainsi que sur la vallée de Roncal, l'ensemble Anie-Trois Rois-Ansabère, Ezkaurre, Txamantxoia etc...
J'ai ensuite pris pied sur le fil de la crête qui devient très aérienne, avant de la contourner par la gauche en évitant une brèche et en me protégeant des rafales de vent. 
J'ai rapidement rejoint un piton (d'après la carte il s'agit de SAKRO, 1896m: 30T 0672761; 4757007), puis la pointe d'EZKIETA (SE), plus raide, à 1906m  30T 0672628; 4757255.
2h 35: Brèche à 1888m30 T 0672600; 4757277- où apparaît l'aiguille ("Gendarme") de Kartxela. 
N'ayant pas vu de cairn depuis la Keleta, j'ai apprécié celui situé tout près du fil de la crête, à 1880m (30T 0672571; 4757295). En restant le plus haut possible, j'ai ensuite grimpé en diagonale jusqu'au sommet NW d'Ezkieta, en l'abordant par la gauche (sente peu visible, sol mi-herbeux mi-rocheux assez délicat).
3h: EZKIETA (NW)1936m; 30T 0672486; 4757400. Borne géodésique et inscription "D.F.N." (1) 
La suite de la crête est évidente et on atteint bientôt le sommet Est de la Kartxela- raide et rocheux-, à 1969m -30T 0672280; 4757574- avant de rejoindre le sommet principal:
3h 30: KARTXELA ou Lakartxela, 1982m 30T 0672069; 4757575. Vue magnifique par temps clair sur les sommets de Haute-Navarre et de Haute Soule.

J'ai choisi de revenir en boucle par les cols de Ginbeleta et le Port d'Urdaite (Ourdaité sur la cart IGN). Pour cela, il faut d'abord passer au pied du sommet Est, puis suivre au NE le sentier bien marqué qui descend vers le col de Ginbeleta à 1816m (GR12, vue magnifique sur le Xardekagaina) 30T 0672402; 4757767.
Sans aller jusqu'au Port de Binbaleta, j'ai ensuite bifurqué plein Sud vers le GR11 qui rejoint facilement le Port d'Urdaite.
4h: Port d'Urdaite, 1416m;
30T 0674109; 4757590. Ensuite, au lieu de me diriger à l'Est vers Cortaplana, j'ai plongé au Sud vers l'ancien sentier balisé en jaune et blanc. Après avoir passé un ruisseau, puis une stèle à 1281m, on atteint la Venta Juan Pito.
5h 15 Venta Juan Pito, 1188m 30T 0674828; 4756151. Pause bienvenue et ambiance typique...
Pour éviter le goudron, on repère dans la forêt, derrière la venta, un balisage rouge et bleu qui se dirige d'abord au NW, traverse un torrent à 1122m, et redescend jusqu'aux pâturages d'Arrako, non loin de l'ermitage et du dolmen.
6h: Retour voiture à 930m.
  • (1) "Diputacion Foral de Navarra". Merci à Francisco de m'avoir donné cette information.
_____________________________________________

2010ko urriaren 2:
Keleta-Kartxelako gandorra miresgarria da... 

Arrakotik, Larrondo-ko baso norabidean nire hautua egin dut, hasieran.
Lapatiako lepora doan bidez ondo markatuta da (xuri ta hori), baina malda gogorra da batzuetan.
Gero, Keletako bidea ez da oso ondo markatuta. Zeru ederrekin, Keletako gaina aise ikusi dut, zorionez (!). 

Gandorra luzea da, eta Keletaren ondotik, 5 beste puntak pasatu dut: Sakro, Ezkieta HE, Ezkieta (IM), Kartxela (E) eta azkenean, Kartxela, mendiguneko hau altuena. 

Paisaia zoragarria da, baina pasabide batzuk expuestoak daude eta gandorra usu hertsia da. Eta beti haize gogor ekin, egun hartan... (ez zuhurra zen, segurki...)

Itzuleran, Ginbeletako eta Urdaiteko lepora jautsi naiz, eta Juan Pito jatetxean geldialdi bat egin dut... Arrako bide itzuli aitzin, bidexka markatuta bat ekin (gorri ta urdin).

mardi 17 août 2010

Artzamendi par le Plateau Vert.

Parcours très vert et un peu plus sauvage
que la voie habituelle.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Artzamendi depuis l'église d'Itxassou.

Arrivée à proximité du Plateau Vert.

Crête Baigura-Laina-Haltzamendi,
depuis le Plateau Vert.

Bergerie à toit de lauze, sur le Plateau vert,
en direction du col de l'Ane.

Un point d'eau bien rafraîchissant, près du sommet.

Depuis le sommet d'Artzamendi,
vue un peu trouble sur l'Orhi. Plus près, Jara.

Depuis le sommet d'Artzamendi,
Iparla, Irubelakaskoa, Gorramakil-Gorramendi,
Un peu plus loin, Autza.

A  l'Ouest et au loin, la côte basque,
depuis le Plateau Vert.

2010, abuztua 6:
Lapurdiko mendirik altuena da Artzamendi, bainan Larrun gehiago ezaguna da.

Bere tontorrean eraikita dagoen instalazio handi eta itsusiak (antenak, betoizko eraikinak). 

Errepide bat igotzen da tontorreraino. 

Zorionez, "Plateau Vert" ibilbidea  polita da, eta gainetik  ikuspegi zabal-zabala da. Arditegi eder baina hondatuak ikusten dira bide hartan.
__________________________________

6 août 2010:
Montée bien sympathique à l'Artzamendi, réalisée avec ma fidèle et regrettée chienne Chiara à travers l'un des massifs les plus connus du Labourd/Lapurdi, dont il est le point culminant.

L'itinéraire par le "Plateau Vert" est moins fréquenté que celui de l'habituel chemin de Betiribidartea (au-dessus du Pas de Roland). (1)

Il permet notamment d'observer quelques bergeries à toit de lauze, hélas en bien mauvais état et de traverser la superbe zone pastorale du Plateau Vert.

RESUME DU PARCOURS:

Accès route : Le départ a lieu sur la route d'Itxassou à Bidarray (D349), environ 1.5km après le Pas de Roland. Il est conseillé de laisser sa voiture au niveau du petit carrefour ou en contrebas de celui-ci (un panneau interdit le stationnement au-delà de ce point)

0h 00: Départ à 64m; 30T 0630654; 4796445.
Suivre au Sud la route goudronnée en légère descente. Elle traverse bientôt un pont et remonte jusqu'à la ferme Osingaraia, puis atteint une jolie borde rénovée (Apalaenea).
0h 20: On quitte la route principale pour emprunter à droite (SSW) une large piste. Après 50m environ, on laisse cette piste pour s'engager au sud et à gauche (panneau) sur le sentier balisé en jaune - 30T 0630697; 4796002- .
La voie traverse un joli bois en devenant assez raide, et s'élève en zig-zags jusqu'au début du Plateau Vert.
1h: Plateau Vert, 520m 30 T 0630495; 4794762On suit à gauche le large sentier herbeux qui s'élève doucement jusqu'à une bergerie (voir photo), puis jusqu'au Col de l'Ane.
1h 20: Col de l'Ane 584m, 30T 0630638; 4794211. 
On repère les marques rouges direction Sud Est vers la crête d'Artzamendi. Après avoir laissé un gros chêne caractéristique, on grimpe plus rudement en direction d'une barre rocheuse. 
Une flèche rouge à 688 m -30T 0630357; 4793910- montre la voie à suivre et évite surtout de traverser les parties couvertes de fougères en été.
La voie, peu marquée mais évidente rejoint progressivement la crête et parvient derrière la coupole (!) de l'Artzamendi, précédée d'un immense mur aussi imposant que peu esthétique...
2h: ARTZAMENDI, 926m; 30T 0629167; 4793472. 
Panorama immense qui fait un peu oublier les installations en tout genre...