lundi 21 décembre 2015

Antsestegi, Lizartzu

Joli parcours de crête, facile et panoramique,
par une douce journée...de décembre...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Peu après le départ, Antsestegi en point de mire.

Depuis la crête de Larrutu, 
Amaiur / Maya, puis Adi, Okoro, Saioa...

Depuis la crête de Larrutu, Antsestegi,
avec Artzamendi au centre.

Depuis Antsestegiko lepoa, sommet SO d'Antsestegi.

Près du premier sommet rocheux d'Antsestegi.

Abri (ou tunnel?) sous le 1er sommet d'Antsestegi.

Depuis la montée finale vers Antsestegi, 
regard en arrière sur le 1er sommet (SW).

Depuis le sommet d'Antsestegi, Larrun et côte basque.

Depuis le sommet NE d'Antsestegi, 
Lizartzu puis Artzamendi. 

Descente vers le col de Burdia / Burdiako lepoa.

Depuis les environs de Burdiako lepoa,
Artzamendi, Iguzkimendi et vallon d'Arizakun.
Plus loin, Baigura.

Regard en arrière vers Antsestegi.

Cabane près de Burdiako Lepoa,
sur fond d'Atxuria.

Borde au pied de Lizartzu.

Nouvel abri fortifié, sous le sommet de Lizartzu.

Depuis le sommet de Lizartzu,
Atxuria, Ibanteli, Aiako Harria, Larrun...

Depuis le sommet de Lizartzu, l'Océan...

Depuis le sommet de Lizartzu, 
Gorospil, Mondarrain / Arranomendi, Urrezti.

Depuis le sommet de Lizartzu, 
Artzamendi, Iguzkimendi, puis Baigura..

Depuis le sommet de Lizartzu, 
Akomendi (ou Barda), Gorramakil-Otanarte-Gorramendi.

Depuis le sommet de Lizartzu, 
Alkurruntz, puis Mendaur au loin.

Au retour par la piste, Antsestegi versant ouest.

Retour à la bifurcation cotée 680.

19 décembre 2015:
Balade ventée mais douce, en ce mois de décembre irréel de l'année 2015 qui se termine sans neige et au sec... y compris pour de nombreux ruisseaux...

Pour aller vers Antsestegi et Lizartzu (1), le parcours de crête depuis Otsondo est évident et offre une belle vue panoramique sur les montagnes du Baztan, du Labourd / Lapurdi et sur les montagnes côtières.

Il manquait juste  un peu de neige pour donner encore plus de couleurs à cette balade variée et sans risque par tous les temps.
  • (1) Près de ces deux sommets, ainsi que sur le sommet voisin d'Alkurruntz, on remarque des tunnels creusés dans la montagne. Peut-être des vestiges des "bunkers" de l'époque franquiste, construits dans les années 1940 le long de la chaîne des Pyrénées (?). J'ai trouvé peu d'écrits sur ces abris souterrains- avis aux amateurs ... 

RESUME DU PARCOURS:
NB: les repères GPS sont inutiles par temps clair.

Accès route depuis Dantxaria: suivre la route d'Elizondo et de Pampelune / Iruña qui monte jusqu'au col d'Otsondo. Juste après le col, prendre à gauche la direction du Gorramendi. Après 2.9km, se garer en face du panneau "Venta Burkaitz", non loin semble-t'il de "Luruko ateak" (selon le site Mendikat).

0h 00: Aire de stationnement, en face de la piste, à 668m; 30T 0624401; 4788143.
On emprunte cette dernière, le "Camino Napoleon / Napoleon Bidea", sur environ 300m. Puis on rejoint une bifurcation et un panneau indiquant "Aizalegi" à 680m30T 0624276; 4788372.
Délaissant cette direction ainsi que la piste, on s'élève hors sentier vers la crête de Larrutu au NNO, pour profiter de la vue, notamment sur Alkurruntz.
On descend bientôt en douceur au NE vers Antsestegiko Lepoa, pour viser le premier sommet rocheux. Il faut rapidement franchir une clôture par un échalier (sympa avec une chienne de 30kg...!). On s'élève ensuite vers les rochers que l'on contourne par la droite (abri fortifié), avant de suivre les flèches blanches. Un dernier effort dans les broussailles et on atteint facilement le sommet SO d'Antsestegi coté 804 (796m sur mon altimètre); 30T 0625069; 4789115.
Le sommet principal -herbeux- est proche, toujours direction NE, au-delà d'une nouvelle clôture... et donc d'un nouvel échalier...
1h environ: Antsestegi, sommet NE, 802m; 30T 0625342; 4789384.
Au sommet, une sculpture métallique, représentant comme souvent sur les sommets basques, une hache sur un billot de bois, indique par  erreur "Lizartzu, 792m", car ce sommet est à environ 1.5km au nord.
Pour aller vérifier (!), il suffit dans un premier temps de descendre à l'ouest en direction d'un bosquet, puis de rejoindre la crête parsemée de palombières. On grimpe direction NE avant de bifurquer à l'ouest pour franchir Burdiako Lepoa au niveau d'une barrière canadienne (petite cabane blanche)
La montée vers Lizartzu est évidente, dans les pentes herbeuses. Près du sommet, on découvre de nouveaux abris ou tunnels fortifiés.
2h maximum; Lizartzu, 793m; 30T 0625476; 4790786. Borne géodésique; très beau panorama.

En raison des rafales de vent de plus en plus violentes, je suis revenu par la piste en 1h 10 environ.
_________________________________

2015, abendua 19:
Bista zabala eskaitzen dute bi mendi horiek, zeru garbi batekin. 

Ohiko bidea Otsondo lepotik abiatzen da.
Otsondo aldetik datorren pista zabal batek zeharkatzen du ingurune hori, baina Hego-mendebaldeko gailurra (Larrutu?) politagoa da ene ustez.
Antsestegiko lehen tontorra arrokatsua da, eta bestea (803m), sasi ta larrez estalia da. 

Azkenean, Lizartzu (793metro, erpin geodesikoa)  iritsi da, Burdiako lepo haratago.
Ikuspegi ederra tontorretik, itsasaldetik Lapurdiko eta Nafarroako mendiraino, bereziki Artzamendi ta Gorramendiko mendigunean.

Bi tontor hori inguruan, "zulo" ugarri ditu, tunel itxuran: gotorleku bezala erabiltzeko, diktadura frankista denboran? Muga zaharra markatu bat? 

lundi 12 octobre 2015

Ukerdi: un jour, Larra...

Magnifique ascension, entre zones boisées
et lapiaz immenses, dans le silence absolu de Larra...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan approximatif du parcours.

Départ près du Rincon de Belagua.

Panneau près du ruisseau (à sec).

Keleta-Kartxela, Binbaleta, depuis la piste.

Ruisseau à sec d'Artaparreta (ou Bitxitoza?).

Remontée (raide) dans le bois.

Grotte d'Antxomarro.

Près du collado Larreria, zone karstique.

Entre bois et barres rocheuses.

Remontée du ravin boisé,
en direction de la Majada de Ukerdi.

Zone chaotique dans la Majada de Ukerdi.

Pin noir dans la Majada de Ukerdi.

Large couloir avant de déboucher
aux environs du Portillo de Larra.

Depuis la Hoya del Portillo de Larra,
 Ukerdi et Budogia occidental ou Linza.

Depuis le début du couloir final,
regard en arrière sur la Haute-Soule:
Keleta-Kartxela, Orhi, Xardekagaina, Lakhura...

Partie supérieure du raide couloir.

Falaise et sommet d'Ukerdi,
depuis les environs du Portillo de Ukerdi.

Depuis le sommet de Ukerdi, arres ou Larra;
au second plan, Arlas.

Depuis le sommet de Ukerdi, Anialarra, Anie.

Depuis le sommet de Ukerdi,
Peneblanque, Hiru Erregeen Mahaia / Pico de Los Tres Reyes.

Depuis le sommet de Ukerdi, 
Hiru Erregeen Mahaia / Pico de Los Tres Reyes, Budogia.

Depuis le sommet de Ukerdi,
Acherito, Chinebral de Gamueta.
Au dernier plan, Peña Forca.

Depuis le sommet de Ukerdi,
Espelunga, Ezkaurre.

Plaque au sommet.

Descente du couloir principal,
sur fond de Lapakiza Linzola.

Depuis la Hoya del Portillo de Larra,
vue sur la Hoya de Solana.

Hêtraie, couleurs d'automne (vers 1700m)

Panneau "Reserva integral / Ereserba integrala"
dans une petite clairière.

Lapazarra et ses falaises,
 depuis les environs du Collado Larreria.

Dernier regard vers Ukerdi et Linza,
 depuis les environs du Collado Larreria.

Contreforts de Lapazarra, 
depuis la piste près du ruisseau et de la Borda Intza.

9 octobre 2015:
Magnifique sortie vers un sommet méconnu de Haute-Navarre, éclipsé  par de trop célèbres voisins (Anie, Hiru Erregeen Mahaia / Pic des Trois Rois, voire Ansabère / Petrechema un peu plus loin).

Et pourtant, son ascension, au terme de plusieurs heures de traversée de hêtraies profondes et solitaires et de zones de lapiaz où subsiste, tel un symbole, le superbe pin noir (1), ne peut laisser le montagnard indifférent. (2)

La montée à Ukerdi par le Rincon de Belagua impose un dénivelé assez important (environ 1300m), mais permet la découverte de paysages encore plus variés que par Linza ou même par le Refugio de Belagua.

Magnifique journée d'automne où le beau temps - heureusement...- était de la partie.
  • (1) Une réserve "intégrale" (Reserva integral / Ereserba integrala) a été créée au coeur de  l'immense étendue d'arres (ou Larra pour les Navarrais), afin de protéger notamment le pin noir de montagne. On y rencontre aussi une faune originale et sauvage.
  • (2) Dans le bassin suspendu près du Collado Larreria, il subsisterait selon Luis Peña Santiago, des traces de chaussée dallée inachevée qui évoquent peut-être un très ancien passage entre les vallées de Roncal et de Barétous, voire de Lescun. "Pyrénées basques", page 110 ; Elkar, 1988.

RESUME DU PARCOURS:
Parcours sauvage, parfois raide (bois de départ et couloir final)
La traversée des arres ("Larra") impose un temps clair et sec.
Carte, boussole et altimètre. GPS utile.

Accès route: Depuis Arette, monter au Col de la Pierre St Martin - appelé Portillo de Ernaz par les Roncalais-, puis basculer en Navarre en direction d'Isaba. Après 14km environ, soit 2.5km après la Venta Juan Pito, repérer sur la gauche une aire de stationnement près d'un bâtiment, à l'entrée du bois (barrière, pistes de VTT).

0h 00: Aire de stationnement avec panneau "Espacio de los Sentidos" à 1015m - 30T 0676640; 4755604-, près du Rincon de Belagua. On passe la barrière pour pénétrer dans le bois de conifères (piste au Sud est), avant de rejoindre, environ 150m plus loin, le GR.
0h 20: Ruisseau à sec d'Artaparreta (ou Bitxitoza?), affluent du Rio Belagua. On le traverse une première fois, pour trouver un panneau "RIS.22 Zemeto-Larreria", au pied de la Borda Intza (1050m) que l'on laisse derrière la clôture... On emprunte ensuite une bonne piste rive droite du ruisseau. Le plus simple, si on veut éviter un détour par un champ clôturé, est de revenir aussitôt dans le lit de la rivière sur environ 300m.
0h 30mn: Nouveau panneau sur la gauche "Zemeto-Larreria" à 1078m - 30T 0678380; 4754781-  qui fait entrer dans le bois par un beau mais rude sentier. Celui-ci s'élève dans la hêtraie jusqu'à la grotte Antxomarro.
1h environ: Cueva (grotte) de Antxomarro, 1225m; 30T 0678814; 4754869. Belle cavité naturelle et source.
Le sentier cairné grimpe de plus belle dans la forêt de hêtres, pour s'aplanir légèrement au niveau d'une petite clairière. Il revient aussitôt dans le bois et s'élève au pied des rochers de Lapazarra.
2h: Collado de Larreria (panneau) à 1654m (1640m sur mon altimètre; 30T 0680075; 4755117). Depuis le vallon suspendu, vue saisissante sur le paysage à la fois karstique et boisé, et plus loin sur les sommets d'Ukerdi et de Budogia. 
On laisse au nord le balisage du GR pour s'orienter plein Est dans les rochers, puis on appuie à droite dans un petit ravin boisé (jeunes hêtres au départ, zone assez confuse). (1) On suit attentivement les cairns toujours direction Est. Le paysage devient de plus en plus sauvage, traverse des zones faiblement pentues mais chaotiques et parsemées de dolines, sur au moins 2kms (au nord de la "Majada de Ukerdi"). 
Il oblique légèrement au Sud-Est avant de quitter le bois vers 1770m au niveau d'une petite barre rocheuse - 30T 0682230; 4754683. 
Peu après, la voie s'élève à découvert avant d'atteindre la Hoya del Portillo de Larra, d'où l'on découvre les cimes élégantes d'Ukerdi et Budogia. A ce niveau, j'ai visé en contrebas un gros cairn dans le creux du bassin (vue sur la Hoya ou Foya de Solana).
3h 15: Cairn "stratégique" et marque du GR à 1783m; 30T 0682702; 4754551.
Les rares topos que j'ai lus indiquent que les cairns se perdent à cet endroit... ce qui est exact!!
La voie la moins compliquée consiste à appuyer à gauche -E-NE- , près des barres calcaires, sous la crête ouest d'Ukerdi. On remonte alors un couloir herbeux qui se redresse rapidement. On poursuit plein Est pour aborder une zone brusquement plus minérale (et de plus en plus raide!), en visant une large brèche où l'on trouve quelques cairns et des troncs d'arbres morts à 2048m - 30T 068331; 4754587. 
Vers 2000 - 2100m, on évite une ou deux dolines, puis on remonte une zone d'éboulis fins qui précède le col à droite du sommet.
4h environ, selon "navigation".... Portillo de Ukerdi à 2180m; 30T 0683807; 4754694. 
On contourne facilement par la gauche (nord) des rochers bruns pour gagner rapidement le sommet, sur des pentes enfin moins sévères.
4h 15 à 4h 30: UKERDI, 2252m; 30T 068 3701; 4754820. Petite plaque apposée en avril 2010 au sommet.
Panorama magnifique notamment au NE sur Anie-Anialarra et ses immenses  "arres" ou Larra, véritable montagne pétrifiée..., à l'Est sur Hiru Erregeen Mahaia / Pico de los Tres Reyes, Peneblanque, puis au Sud-sud-Est sur Acherito, Chinebral de Gamueta, Ezkaurre etc...

Je suis revenu prudemment par le même itinéraire en 3h 45 environ.
  • (1) Il semble possible de remonter la partie découverte du ravin, en terrain chaotique. Dans la forêt, le terrain est assez stable et le cheminement bien cairné dans l'ensemble.
 ________________________________________________

2015, urria 9:
Ukerdiko erreserban ene lehen bisita izan zen. (1)
Txango luze ta miresgarria, oihan baztergabe barnan eta Ukerdiko "Larra" famatua zehar. Aski zailak dira leku horiek, zahar bidearen (Barétous-Erronkarri?)- luzera. 

Belagoa txokoko aparlekutik lehen pista hartu dut eta GRaren markei segitu nuen. Gero erreka (Bitxitoza)  idorrera sartu behar da, pentze bat zeharkatu debekatua baitzen. 
Panel batetik -"RIS 22-Zemeto-Larreria", Antxomarroko harpera bidexka gogortzen da, baso ederraren barnean. Harpeko ondotik, malda beti bezain gogorra da.

Bi oren ondotik (aparlekutik), Larreriako lepoa heldu nuen. Bista oso ederra harana "karstikoan", leku oso basa ere... (1)
Lepotik, GRko markak utzi nuen.  Eskuinako bidea hartu dut, beti ekialderantz. Milesker Zuriain zure konseiluak!

Sakan batean barrena ibiliko nuen bizpahiru kilometroz. Kontuz ibili bidea ez galtzeko, kairnek baliosak dira!

Azkenean, "Hoya del Portillo de Larra" iritsi dut,  kairn haundi bat GRaren marka ekin ikusi dut, eta gero hegoaldeko norabidea hartu dut.
Gero ekialdera lehen sakan gora eginen nuen- kairnik gabe- eta pasabide gogor bat igo nuen leporaino. Hortik malda ez da zaila, harkaitz inguratuz gailurrera. 

Ikuspegi ederra tontorretik, bereziki "Larra" mendigunean, Budogia- Hiru Erregeen Mahaia, Peneblanque... eta Belagoako bailara.
  • (1) Ukerdiko erreserban, pinu beltza babestua da eta basa animaliak batzuk ikusten ahal dira .