lundi 4 février 2008

Petrechema / Ansabère

"Petrechema" pour les Navarrais... et Aragonais,
ou "Pic d'Ansabère" pour les Béarnais,
un beau sommet tout près des célèbres Aiguilles d'Ansabère.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan approximatif du parcours effectué versant béarnais,
depuis la piste du pont Lamary.


Petrechema/Ansabère, depuis le sentier de Linza (hors ascension).
Début du parcours commun à celui
du Pic des Trois Rois/Hiru Errege Mahaia.

Aiguilles d'Ansabère.

Petite et Grande Aiguille d'Ansabère,
depuis le bois de Pédain.

Table des Trois Rois,
depuis les cabanes de Pédain.

Petit Pic, Petite Aiguille, Chandelle, Aiguillette
Pince de Homard, depuis les cabanes d'Ansabère.

Grande aiguille d'Ansabère/(2 377m)
depuis le Pic d'Ansabère/Petrechema (2 360m)
Au second plan, à droite, l'Ossau

19 novembre 1994:
"Petrechema", pourtant situé en dehors des limites d'Euskal Herria, est un sommet qu'apprécient particulièrement les Navarrais qui y grimpent en général depuis le refuge de Linza. En versant nord, ce pic, très proche des célèbres aiguilles et également apprécié des Béarnais, est appelé Pic d'Ansabère.(1). On y monte depuis Lescun et le Pont Masousa, puis le pont Lamary et les cabanes de Pédain et/ou d'Ansabère, ce qui fut mon cas.

Les deux itinéraires, assez longs, conduisent au col de Pétragème/ Collado de Petrechema (2 080m). La course, hormis la pénible zone d'éboulis ou de neige située avant le col de Pétragème, ne présente pas de problème particulier par beau temps et permet d'observer au sommet - 2360m-, après une nouvelle et rude pente finale, les Aiguilles toutes proches.

L'Aiguille Nord (2377m), qui n'est séparée que de quelques mètres du Pic principal, est réservée à l'escalade.

Tout a été dit ou écrit sur les merveilleuses Aiguilles, lieux parmi les plus prestigieux de la chaîne en ce qui concerne l'escalade de difficulté et également célèbre, hélas, par les drames qui s'y sont déroulés.
Le massif reste notamment marqué par la mort de René Garroté en mars 1970 alors que son compagnon de cordée, Bernard Beaudéan, échappait miraculeusement, au prix de graves gelures et d'amputations, au même destin cruel. (2)
  • (1) Alors que le Pic de Pétragème, de l'autre côté du col, est dénommé versant sud... le Sobarcal.
  • (2) Bernard Beaudéan connut ensuite une magnifique carrière sportive en handisport- ski alpin (neuf médailles aux Jeux paralympiques dont 3 en or !!)
__________________________

1994, azaroa 19:
Petrechema edo " Ansabère" Euskal herriko  mugetatik kanpo dago - Bearn, Iparraldean, eta Aragoi hegoaldean-, bainan Nafarroako mendizaleak biziki estimatzen dute mendi hau. 
Hegoaldetik, Linza aterpetik da bide ohikoa, baina nik igo ez nuen hortik.

Ene hautua (aspaldi!..) biarnoko bidea zen, pont Lamary-tik eta "cabanes d'Ansabère" ondoan. Biziki ederra zegoen txango hori eta ez anitz jende inguruetan... 1994an!
Udazkenean, bere koloretak biziki ederrak dira eta "Aiguilles d'Ansabère" botza gabe gelditzen dira, bereziki Pedain txabolako inguruatik edo Ansabère zelaiatik.
Aldapa gogorra da Petrageme lepotik, baina pena merezi du. 

Tontorretik, ikuspegi zabala norabide guzietan eta "Grande Aiguille" kasik hunkitzen ahal dugu.. .

Aucun commentaire: