lundi 11 février 2008

Sihigue par la crête Sud, depuis Ohate

L'un des sommets les plus discrets des Arbailles.
Pas de topo connu, une crête confuse et boisée.
Pour botanistes, aventuriers et/ou maniaques du GPS...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.

Arthanolatzegaina et Mendibeltza depuis Ahuski.

Fontaine d'Ahuski / Ahuskiko iturria:
"Bortian Ahuski, hur hunak osoki".
Sur la montagne d'Ahuski, l'eau est excellente"

Près de la piste menant au cayolar Leizarregaratia.

Cayolar Leizarregaratia.
Au second plan, pic de Sihigue.

 Pic de Sihigue.

Sommet d'Ohate.

Pic de Zaboze depuis Ohate.

Hauskoa depuis Ohate.

Entrée dans le bois:
 il faut franchir une barre rocheuse...

Au coeur de la forêt: ambiance "Arbailles."

Sihigue en contre-jour.

A 1055m, piton rocheux (contournable)

 Clairière sous le sommet de Sihigue.

Depuis le sommet du Pic de Sihigue,
Bohokortia puis Escaliers / Eskailerrak.

Depuis le sommet du Pic de Sihigue,
Pic de Behorlegi et Hauskoa.

8 novembre 2008:
Pic de Sihigue (signification probable: le lieu du gland ou du jonc)
Voici un sommet typiquement "arbaillesque" dont l'accès est confus jusqu'à sa crête rocheuse et boisée. On y trouve aussi des crevasses, dolines... et parfois de grosses pierres (1) sur une partie du parcours!

Pour couronner le tout, cette montagne boisée de Soule ne possède semble-t'il (?) aucune description d'itinéraire, pas même dans les manuels d'Angulo ou d'autres spécialistes des montagnes basques. Avis aux amateurs...

Après un départ "tranquille" à l'Auberge d'Ahüski et un détour par la célèbre fontaine  j'ai pu, avec l'aide du GPS, parvenir à "dompter" sans trop d'encombre la crête Sud venant du petit sommet dénudé d'Ohate.

Sur le versant nord, il existe un sentier ou une piste (forestière ou à "usage" spéléo?) qui contourne en partie le pic. Mais en l'absence de topo, j'ai préféré suivre la crête Sud, par beau temps heureusement.

L'absence de descriptif et la discrétion du Pic de Sihigue s'expliquent probablement par un panorama plutôt décevant au sommet, car obstrué par les arbres et la végétation.
  • (1) Au pic de Sihigue, se trouve selon certains écrits une "Altxarria" (pierre naturelle à lever) qui n'a pas pu être localisée. Cette pierre, comme d'autres probablement dans le secteur d'Ahüski, était jadis utilisée lors de défis que se lançaient les bergers. Le "lever de pierre", l'un des sports basques les plus connus, est directement inspiré de ces défis anciens.

RESUME DU PARCOURS.
Dernière partie "exploratoire" sur crête boisée.
Carte, boussole, altimètre indispensables. GPS - très...- utile.
Les coordonnées GPS sont en format de position hddd°mm'ss.s", selon le système géodésique WGS 84. 
 

La fin de l'itinéraire décrit ci-dessous se déroule en forêt, hors sentier, et on n'y rencontrera aucun cairn. En l'absence de topo pour ce sommet, la montée dans le bois a été réalisée avec l'aide du GPS, en suivant globalement la crête Sud depuis les flancs du pic Ohate. 
 
Accès route: Depuis Aussurucq/Altzurrükü en Soule ou depuis Behorlegi en Basse-Navarre, suivre la direction de l'Auberge d'Ahuski.

0h 00: Auberge d'Ahüski, 998m. Prendre au SSW la piste goudronnée qui s'élève doucement et tourne rapidement à droite, donc au NE. Au bout de 15mn environ, une piste lui succède, vire à gauche et monte vers le SO.
0h 20: Petit panneau - N 43°05'47.1"; W 001°01'06.9"- indiquant le sentier qui conduit à la fontaine d'Ahüski (1090m), que l'on atteint au bout de 100m environ N 43°05'47.6"; W 001°01'11.7". Se diriger ensuite à droite au NNE sur un sentier bien marqué et laisser à gauche l'itinéraire du Bohokortia.
0h 40: Après avoir remonté le sentier, on atteint un abreuvoir puis un replat où apparaissent plusieurs pistes. Se diriger au Nord en légère descente vers un carrefour N 43° 06'02.0"; W 001°01'00.4". Prendre à gauche la piste conduisant au cayolar que l'on aperçoit bientôt à la sortie du virage.
0h 55: Cayolar de Leizarregaratia, 1025m - N 43°06'21.7"- W001°01'06.6"- ("Lecharegaratia", 1055m, sur la carte IGN). Juste avant la cabane, prendre sur la gauche un large sentier horizontal.
1h: Quelques mètres avant une prise d'eau, on remarque en contrebas à droite une petite cabane en ruine. La laisser et monter en face dans l'herbe, près d'une crête calcaire pour se diriger vers le sommet d'Ohate, très facile. Si l'on ne monte pas à Ohate, on peut poursuivre à flanc vers l'Ouest, puis à l'ONO jusqu'à l'entrée du bois.
1h10: Sommet d'Ohate, 1078m. N 43°06'30.0"; W 001°01'20.8". Redescendre en direction du bois sans chercher à entrer trop vite dans la forêt.

A partir de cet endroit, le GPS est un allié précieux car on ne quitte plus la forêt jusqu'au sommet.
1h 25: Entrée du bois ( 1046m) défendu par une barre calcaire assez incommode: N 43° 06'34.3"; W001°01'27.2".
1h 35: Après le franchissement prudent de la barre lapiazée (attention aux crevasses), on évolue péniblement sur un terrain chaotique et on atteint la base d'un piton à 1054m. On peut l'escalader (voir photo), mais il est préférable de le contourner par la gauche en restant proche de sa base: N 43°06'43.9"; W001°0123.0". Le terrain est un peu glissant sur quelques mètres.
On continue en suivant la crête peu marquée mais plus raide et orientée NNE, jusqu'à la base d'un ressaut, dans une sorte de clairière parsemée de bouleaux (?), à 1133m.
1h 50: Base du dernier petit ressaut, N 43°06'50.7"; W001°01'18.1". Poursuivre toujours NE sur un sol herbeux plus agréable, jusqu'au sommet que l'on atteint au milieu de jeunes hêtres obligeant à baisser la tête..En 2008
2h à 2h 15 (en tenant compte de l'évolution en forêt): PIC SIHIGUE ou DE SIHIGUE, 1193m. N 43°06'55.6"; W001°01'12.8".
Panorama décevant car en grande partie "bouché" par les arbres. On peut cependant apercevoir le Behorlegi, l'Hauskoa à l'OSO, Ihatia tout proche à l'Est, Bohokortia et une partie du massif des Escaliers au Sud.

Le retour, par le même itinéraire, m'a été facilité par la trace du GPS.
A la sortie du bois (1046m), si l'on veut éviter de remonter au "mamelon" d'Ohate, on peut prendre directement le sentier - N° 43°06'34.3"; W001°01'27.2"- qui revient vers un abreuvoir, puis vers la cabane en ruine et enfin le cayolar.
_________________________

2008, azaroa 8:
Pic Sihigue Arbailako tontorra bat dago, Ihatea-tik hurbilan. Aski basa da mendi hori eta ezezaguna da ere ("topo"- ibilbidea- ez dut nehoiz ikusi liburu edo adizkaria batean!..)
Bide "ohikoa" -erran badeza... - hegoaldetik abiatzen da, baina bidexka bat ez segitzen dute, bereziki Ohate haratago.  Harkaitz pareta  bat zeharkatu behar da, oihan buruan, eta ez da zaila.
Beste tontorrak bezala Arbailako mendigunean, eskualdea franko nahasia da (lurra karstikoa,  baso lodiak).  

Ikuspegia mugatua ta motza, zuhaitzen artean...

Aucun commentaire: