dimanche 3 février 2008

Atxuria, dix-huit ans après/ emezortzi urte geroago..

Arxuria, Peña Plata, Atxuria...(1)
Trois noms pour une belle cime près de Sare...
et deux ascensions à 18 ans d'intervalle!..
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
(les photos 2, 3, 4 et 6 sont de Robert)

- 16 novembre 2008: Boucle effectuée dans le brouillard, mais en compagnie de montagnards enthousiastes et motivés! Montée énergique par la bergerie "Loretxoa", le col à 620m et les dernières sentes contournant-plus ou moins...- les falaises d'ATXURIA. Descente plus paisible...et tout aussi conviviale - ah, ces agapes!- par le versant nord.

Atxuria-edo Arxuria, Peñaplata- nahiko erreza da igotzeko, eta bista politak daude.
Ene lehen mendi hori igoera, Berroetako errekatik ... 1990etan zen... !! (ikusi argazkiak beherago).
Nik etorri nintzen 2008 etan -emezortzi urte geroagao (!)-, bi beste lagunekin, beti lainoan tontorreraino...
Memento goxoak pasatu dugu, bereziki mahaian!


Tracé approximatif de la fin du parcours aller, en rouge.
A gauche, tracé d'escalade de la paroi Sud (AD-) par M. Angulo

 Chanson de Benito Lertxundi "Loretxoa"
gravée près de l'auberge/venta.
La chanson évoque la rencontre d'un petit garçon
et d'une petite fleur qui étouffe et a soif de liberté...

 Auberge Loretxoa.

 Rochers en "pile d'assiettes", près du sommet.

 Cairn sommital.

Joli coin où l'on se restaurera,
sous l'auvent d'une borde restaurée... 


19 juillet 1990: Montée par temps clair et grosse chaleur (!) par la bergerie Arrosagaray, -en ruine à cette époque-, le vallon de Beroeta et le sentier contournant la dernière falaise. Descente par le meme versant, sur le beau sentier à l'écart du vallon de Beroeta.

Cliquer sur les photos (diapos) pour les agrandir.

Plan du parcours

Maison de Sare /Sara

Atxuria depuis la plaine.

Pause près de la bergerie Arrosagaray (en ruine en 1990)

Digitale pourpre.

Atxuria, escarpements Sud; vallon de Beroeta.

Depuis la crête, au loin le Mendaur.

Gros blocs à l'approche du sommet.
Au second plan, Urbia.

Ibanteli et Larrun depuis les flancs de l'Atxuria.

Vautour, sur l'une des pointes d'Atxuria/Peña Plata


L'Atxuria (1) -ou Peña Plata, ou encore Arxuria, comme l'appellent nos compatriotes du Sud- est formé de belles murailles de grès où nichent quelques vautours, à quelques kilomètres à peine des mouettes...

En juillet 1990, nous avions suivi l'itinéraire classique depuis les Grottes de Sare.
*  Stationnement: 50 à 60m avant les Grottes (pas de parking en 1990);
* Après avoir traversé le torrent, nous avions grimpé à l'Ouest sur un sentier assez raide, vers le sommet d'une croupe herbeuse.
* A partir de la bergerie en ruines d'Arrosagaray (340m, rénovée depuis quelques années), nous avions poursuivi sur environ 200m, puis grimpé hors sentier, à gauche du piton décrit par Angulo...
* Enfin, au-delà du col Akoka, nous avions choisi de remonter le début du petit vallon de Beroeta au plus près des falaises (zone confuse au départ dans le bois de hêtres), puis zigzagué dans les fougères jusqu'à atteindre l'un des couloirs herbeux permettant de rejoindre la crête d'Atxuria.

En avril 2011, je suis revenu à Atxuria par le vallon de Beroeta.
  • (1) Les Labourdins l'appellent Atxuria ou Atchouria, les Navarrais, Aitz-Xuri (pierre blanche...) ou Peña Plata (pic d'Argent): ce dernier nom est donné par référence aux rochers qui brillent comme de l'argent. (L.P. Peña Santiago, "Pyrénées basques", ELKAR; 1988.) Il s'agit en réalité de plaques de mica que l'on devine au loin, depuis la plaine. Le répertoire "EH Mendiko Katalogoa" retient depuis 2009 le nom d'Arxuria.

Aucun commentaire: