mardi 26 février 2008

Zelata Punta, les Arbailles sauvages

Massif complexe, au coeur des Arbailles.
Pour amateurs de crêtes sauvages,
couvertes de taillis et de lapiaz délicats.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours (ancienne carte IGN)

La brume se déchire au-dessus du col,
premier objectif du jour.

Grange abandonnée,
peu avant d'aborder la base de la barre calcaire.
 
Barre rocheuse, à droite du col coté 886.

Crête (contournable) à escalader,
à gauche du col 886.

Milieu de la crête:
passage délicat et raide.


Détail du lapiaz "chaotique", 
près du piton coté 1037.
  
Zelata Pointe Nord, depuis le piton coté 1038.

Pic d'Orhy depuis les environs du piton 1038.

Zelata Punta Sud,
depuis la crête précédant le sommet nord.

Depuis le sommet de Zelata Nord.
Crête de Zelata Punta,

Le SEUL cairn du parcours,
avant de descendre au col 1007.
Au second plan, Bohokortea, Ihatea.

Col coté 1007

Crête finale (contournable):
lapiaz crevassés et taillants.

Depuis le sommet de Zelata Punta (1059m)
Beligaina / Pic des Vautours,
puis Pic d'Orhi et Escaliers/Eskaleramendi.


Depuis le sommet de Zelata Punta (1059m)
vue sur Belhigaina / Pic des Vautours.


Le col coté 886 se dévoile à la fin du parcours.
NB: sur la nouvelle carte IGN, "Xülübitoko Lepoa"


4 avril 2009:
Zelata Punta (traduction approximative, "pointe du lieu du plateau" ?): ce massif très discret de la partie orientale des Arbailles est à peine plus connu des spéléologues que des randonneurs... Il est sévèrement encadré au Nord par les Roches d'Haspia, réputées infranchissables, et au Sud par la région sauvage d'Haitzgaina, formant une barrière jusqu'au Belhigaina / Pic des Vautours

Les crêtes et forêts que l'on parcourt laborieusement, en raison de leur approche délicate et de l'absence de sentier, sont le refuge d'une faune originale.

J'ai longtemps hésité à arpenter ce massif, peut-être par crainte de plonger (!) dans l'une des crevasses masquées par la végétation... ou tout simplement de "piétiner" l'une des zones les plus sauvages des Pyrénées basques.

Zelata Punta, l'un des derniers "sanctuaires" de la montagne basque... pour combien de temps?


RESUME DU PARCOURS
Itinéraire "exploratoire" hors sentier,
entre forêt confuse et lapiaz incommodes.
Carte, boussole, altimètre indispensables. GPS utile.

NB: les coordonnées GPS sont en format de position hddd°mm'ss.s", selon le système géodésique WGS 84.

AVERTISSEMENT: Cette course, bien qu'assez courte et décrite dans un ancien ouvrage d'Angulo, se déroule INTEGRALEMENT HORS SENTIER, sur des crêtes confuses de bois et de lapiaz délicats. L'ensemble du massif, sauvage mais fragile, est à parcourir avec précaution... et respect...

Accès route: Depuis Camou-Cihigue que l'on atteint par la D149, on prend la route du col d'Oxibar qui s'élève rudement pendant un peu plus de 5 kms jusqu'à une barrière canadienne située à 610m. Aussitôt après la barrière (près du lieu-dit "Allountch"), on grimpe à droite un raidillon qui conduit à la ferme Elitzaltborda (Elitchalborde sur la carte IGN; terminus de la route). Se garer quelques mètres avant la clôture et la barrière de la ferme.

0h 00: Ferme Elizaltborda, 669m. N 43' 06'49.6";W 000°56'24.4".
A droite de la barrière de la ferme (1) , entrer dans le bois vers le NNO... déjà hors sentier...- et longer la clôture sans perdre de vue les prairies. On navigue en forêt en légère descente pour passer un premier échalier situé au pied d'un abreuvoir.
0h 15: Abreuvoir à 651m  N 43°06'59.2"; W 000°56'20.8".  
On appuie à droite en direction de la clôture afin de la franchir dès que possible en terrain dégagé, toujours direction NNO. Après une grange, on atteint bientôt un nouvel échalier situé à 706m, puis on suit une vague sente de troupeaux, en longeant la base d'une barre rocheuse (voir photo). Toujours hors sentier, mais en gardant comme point de repère la barre rocheuse, on vise un col situé à GAUCHE de cette dernière, au pied d'une crête calcaire.
0h 50: Col à 886m N 43° 07'22.4"; W 000°56'35.5". (NB: la cote 913m sur la carte IGN semble être celle du petit piton à droite du col).
Au col, DEUX OPTIONS se présentent:
* L'une plutôt sportive, consiste à escalader vers l'Ouest (I sup.) la crête calcaire. La progression est raide, et parfois confuse. Se méfier notamment des arbustes qui constituent des prises... pas toujours solides!
* L'autre, plus facile, que j'ai suivie à la descente, contourne par la droite cette portion rocheuse. On poursuit dans un premier temps vers le Nord en terrain herbeux pour atteindre en 15mn environ un autre col à 913m. 
Juste après ce col, on entre dans le bois à 940m: N 43 ° 07'30.0"; W 000°56'41.3". On monte à gauche, donc PLEIN SUD
1h 10: Les deux options se rejoignent au sommet de la crête situé à 1009m - N 43° 07'25.7";W 000°56'44.7", puis le parcours devient presque horizontal jusqu'au point coté 1037 (N 43° 07'26.5"; W 000° 56'48.6"). Belle vue sur Zelata Nord à l'ONO.
Descendre vers l'Ouest en terrain humide vers un collet, puis remonter sur une crête facile
1h 30. ZELATA pointe Nord, 1050m. N 43°07'31.1''; W 000°56'59.5''. Dénommée "Zelataphünta" sur la carte IGN, alors que le sommet principal est plus au sud / voir ci-dessous.
On revient alors sur ses pas sur 50m environ et on repère sur la gauche un cairn, unique specimen depuis le départ!!. Ce cairn, situé à 1029m - N 43°07'29.9"; W 000°56'58.2"- permet de descendre au SO dans la forêt vers le col coté 1007. Le terrain devient humide et spongieux, sans compter les arbres jonchant le sol.
1h 45 (environ): col à 1007m. N 43° 07'27.5"; W 000°57'02.1". 
On vise au SUD une brèche située au milieu de la crête, sans trop s'approcher de cette dernière, constituée de lapiaz crevassés et taillants.
On parvient à cette ultime brèche N 43°0723.6"; W 000°57'00.1" et on prend alors pied sur la crête étroite pour les derniers mètres.
2h à 2h 15 (2), en fonction de l'évolution... ZELATA PUNTA ou Zelataphünta, 1059m. N 43° 07'21.8"; W 000° 56'58.8". Belle vue sur le Pic des Vautours / Belhigaina au Sud, la région sauvage d'Haitzgaina, le Pic d'Orhy et les autres sommets de Haute Soule.

Pour le retour, Angulo conseille, sans détailler la voie (!), de descendre directement à l'Est vers un vallon. La zone m'étant apparue bien confuse, j'ai sagement repris le même itinéraire, et choisi de contourner, après le piton coté 1037m, la crête calcaire par la gauche.
En cas de doute, la trace du GPS peut s'avérer très utile...
  • (1) Du fait de la clôture entourant la ferme et du bois situé à droite, il semble possible de contourner le "domaine" par la gauche en terrain dégagé (?), pour viser ensuite le col coté 886. Mais il faudra pour cela passer au milieu des bêtes à cornes et enjamber des clôtures...
  • (2) On notera que pour seulement 450m de dénivelé, il faut donc compter au moins 2h... de progression chaotique.
___________________________________

2009, apirilk 9:
Zelata (edo Selata) Punta Arbailako ekialdean dago, Belhigaina-tik hurbilan. Oso basa da mendigune hori eta biziki ibiltzaile guti ikusten dira inguruetan... 

Bide "nagusia" - baina bakartia ere!-  hegoaldetik abiatzen da. Bide hau ez da markatu, eta eskualdea franko nahasia da (lurra karstikoa,  baso lodiak). Eremu arrokatsuak aski zailak dira, azken partean.

Zelata Punta, Arbailako ta Zuberoako azken aterpea ...

Aucun commentaire: