lundi 19 mai 2014

Artzamendi, berriz!

Montée classique à Artzamendi,
par un beau soleil... sauf au sommet..
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Digitale pourpre,
sur le chemin de Betiribidartea.

Lantxuteko Malda et Plateau vert.

Mondarrain depuis les environs d'Etxeberriharranea

Peu après Betiribidartea, 
le chemin grimpe vers le bosquet et Harriburu.

Ancien chemin dallé.

Depuis un promontoire rocheux vers 400m, 
Lantxuteko malda.

Ancienne borde à toit de lauze.

Versant nord d'Artzamendi et Kanboxokokoborda, 
vers 610m.

Arrivée au sommet, entre traditions et futur...bof bof...

Petite pause méritée au sommet.

Depuis le sommet d'Artzamendi, 
nuages au-dessus d'Irubelakaskoa.

Descente vers le pic Malda.

Un vautour à l'horizon?..

...en effet!

Kanboxokokoborda: près de l'ancienne bergerie,
une cabane/abri miniature.

Depuis les environs du Pic Malda, 
vue sur Eskondrai, puis la côte au loin.

Vallée d'Itxassou / Itsasu, dans la descente.

17 mai 2014:
Ascension ultra-classique d'Artzamendi, mais que je n'avais effectuée qu'une fois (!) par ce versant.

A noter qu'au départ de la randonnée, près de la maison Betiribidartea (terminus de la petite route venant de Laxia), il faut franchir deux barrières et éviter le chien particulièrement attentif...
En discutant avec le propriétaire des lieux, on passe en s'excusant - surtout si on a AUSSI un chien...!-, mais on ne sait toujours pas si le chemin est privé ou non...
Il serait intéressant de pouvoir contourner la maison par les prairies des pentes voisines,  toutes clôturées.
La suite du parcours, avec son beau chemin dallé et ses anciens "ateliers" d'extraction des meules rudimentaires, est bien agréable par temps clair.
___________________________

2014, maiatza 17:
Artzamendiko bide normala Laxiatik abiatzen da. 
Bainan gaur egun, Betiribidartea etxean (edo aldean?...) bidea zeharkatzen du. Hobe izango litzateke beste ibilbidea leku hortan, inguratzeko bidexka batekin, adibidez .
Gainean, bide zahar lauzatua segitzen da zailtasunik gabe.

Gero borda eta "eiherra harri" zaharrak ikusten dira ibilbide guzian, bereziki Harriburu eta Malda inguruan. 

6 commentaires:

argazki a dit…

Belle sortie Lagrole ! On retrouvera l'Artzamendi ainsi que d'autres nombreuses montagnes du Pays Basque dans une livre de photographies , préfacé par Claude Dendaletche , qui sortira cet été .
Des bivouacs et encore des bivouacs en toutes saisons ...
laster arte - Argazki

Lagrole a dit…

Milesker Argazki!
Profite bien des bivouacs, il fait beau et chaud...mais attention aux orages!
C'est noté pour le bouquin de Dendaletche, milesker berriz...

argazki a dit…

Egun on Peio ( Lagrole )
Je me suis mal fait comprendre je crois dans le message antérieur .
Le livre est achevé .Il va sortir en début d'été ( éditions Pimientos/Arteaz). Claude Dendaletche a écrit une petite préface ,les photos sont faites ...Moi je suis le photographe ( c'est mon métier )
J'ai fait pour cela de très nombreux bivouacs un peu partout pendant plus de 4 ans
Laster arte

Lagrole a dit…

Aupa Argazki;
Ah ok!! J'avais en effet mal lu.
Félicitations donc pour ton boulot (4 ans de prospection c'est à la fois énorme...et superbe comme aventure!)
Merci pour les références de l'ouvrage que j'irais voir avec grand intérêt.
Laster arte.

Frantz Thille a dit…

Frantz Thille Cromlech en contrebas d'Iparla suite
oui je vais joindre M Blot car vu la végétation et mes membres en sang l'endroit n'est absolument pas fréquenté. d'après la carte au 200 000 IGN 166 je devais être à l'ouest du pic d'Irpala (la veille j'avais dormi à coté de la source et du croisement d'Urdos) et je n'ai marché qu'une heure sur les crêtes dans le brouillard entre les monte Arxabal et en face du Collado Ezquieta ( mais la carte est imprécise) je peux d'en bas le retrouver avec une simple machette pour progresser. Pourriez me donner le mail de M blot. L'endroit peut être retrouver deux heures de progression à partir de la ferme. Je n'avais malheureusement rien pr enregistrer les coordonnées, de plus je ne suis pas au fait des cromlechs et mégalithes j'ai pensé à une espèce d'abri du haut moyen âge en parti détruit mais cela m'a interpelé c'est dans la végétation de ronces et fougères et en cherchant des chemins autours que j'ai compris que ce lieu était probablement inaccessible depuis plusieurs siècles. (Excusez mon ignorance)Cordialement. Sinon j'essaierai d'y retourner l'année prochaine avec une machette, appareil photo et coordonnées.
Cordialement
Frantz Thille

Lagrole a dit…

Bonjour.
En effet ce serait bien de disposer d'un point GPS pour ce site.
Concernant J.Blot, je ne connais pas son adresse mail mais seulement son blog: jacquesblot.over-blog.com
On peut poster des commentaires en espérant qu'il réponde. Sinon il est possible que la Mairie de St Jean-de-Luz ait ses coordonnées.
Bonne continuation dans vos recherches, j'essaierai peut-etre d'y faire un tour l'hiver prochain, lorsque le coin sera moins encombré de végétation.
Cordialement.
psoco@wanadoo.fr (à partir du 10 aout)