samedi 24 avril 2010

Astobizkar, Ortzantzurieta, Histoire de Roncevaux

Emouvante randonnée chargée d'histoire,
entre voies romaines, chemin de St Jacques
et souvenir de bataille (de Roncevaux)
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Lieu approximatif de la bataille de Roncevaux.
Source croquis: JP Ouret.

Monument commémoratif au col d'Ibaineta ou Ibañeta.

Voie romaine devenue piste, peu après le départ.

Collégiale de Roncevaux
depuis le flanc sud de l'Astobizkar

L'Arain Osin, sur le flanc SSE de l'Astobizkar.
Nous sommes à peu près (?)
sur les lieux de la bataille de Roncevaux

Astobizkar depuis la piste.

Pause fraîcheur:
"Il me barbe mon maître, à me parler d'histoire;
moi je préfère le saucisson"...

Crête sud d'Astobizkar, près du sommet.

Sommet d'Astobizkar ou Altobizkar, 1506m.
Au loin, Autza et Iparla.
Plus près, Adartza, Munhoa.

Adi depuis Astobizkar.

Ortzantzurieta et col Lepoeder,
depuis le sommet d'Astobizkar.

Mendimotz et Astobizkar
depuis la piste d'Ortzantzurieta.

Sommets aspois depuis le sommet d'Ortzantzurieta, 1570m:

Astobizkar depuis le sommet de Mendimotz.
Le lieu pourrait aussi ressembler à "l'Arainosin".

2010ko apirilean 10etan:
* ASTOBIZKAR:

Itsasotik abiatuta, Pirinioako lehenbiziko 1500m-ekoa da Astobizkar.
Mendimotz eta Ortzantzurietatik hurbil da mendi hori. Tontor hau "Alto de Napoleon" izenez ere ezagutu da.

Astobizkar mendiaren mazeletan, 778ko abuztuaren 15ean, Orreagako guda ere gertatu omen zen, Karlomagnoren armadaren porrota ekarri zuena. Bataila honetan euskaldunek Errolan, Karlomagnoren iloba, garaitu eta bertan hil zuten.

Ibañeta lepotik abiatu da bidea, eta GR-11ko markak jarraitu Lepoederaino. Eta hortik, Ipar-Mendebalderantz joz, igoera labur batean gero, gailurrean izanen du.

* ORTZANTZURIETA:

Mendikate honetan, leku guzietan, Ortzantzurietaren piramide erraldoia nagusitu da.
Zorionez, antena handi ta itsusi bat (TVE) kendu bazuten, baina pista luze bat hor da oraino...

Txango hau gehiago hobeki da elurrekin, mendi bizkarra zuzen segitzen, edo bidearen luzera.

Bi tontorretik, ikuspegi zabal eta oso ederra da.

10 avril 2010:
Près de Roncevaux/Roncesvalles/Orria (1) se trouve l'un des lieux les plus symboliques de la montagne basque. C'est en effet dans le massif d'Astobizkar (2) que plusieurs historiens s'accordent à situer les lieux de la bataille de Roncevaux, le 15 août 778. Ce jour-là, l'arrière-garde de l'armée de Charlemagne, menée par son neveu Roland, fut défaite par les Vascons qui voulurent probablement venger la destruction des remparts de Pampelune / Iruñea par les troupes de Charlemagne.

Longtemps avant cet évènement retentissant, la voie romaine (Summus pyrenaeus) traversait déjà le col d'Ibaineta ou Port de Roncevaux jusqu'au col de Bentarte. L'historien Maurice Grimaud, cité par le Chanoine Narbaitz, pense même ce haut lieu de passage pyrénéen aurait vu passer Asdrubal,- frère d'Annibal- "au printemps de -207 av. JC, près de mille ans avant Charlemagne, avec 25000 hommes et 15 éléphants!"

Désormais apaisée (!), la région ne voit plus passer que des randonneurs curieux, des pélerins motivés et des bergers qui, eux, n'ont jamais quitté ce territoire avant tout pastoral.

Pour en revenir à la célèbre bataille, Pierre Narbaitz (3), s'appuyant sur des documents anciens, situe le lieu des combats près de "la voie romaine qui, dépassant l'Ibaineta, monte par le col de Lepoeder jusqu'au flanc Sud-Est d'Altobizkar"(...) "C'est par là que tout a dû se déclencher, les soldats francs étant en grand nombre précipités au fond du ravin qui, sur la droite, borde la route paisible: le ravin d'Araiñosin (le bien-nommé: le gouffre de la vallée)".
Mais un doute subsiste encore de nos jours sur la localisation de la bataille, puisqu'aucun objet militaire n'a pu être récupéré sur place...

Pour les montagnards d'aujourd'hui, la montée vers les deux sommets d'Astobizkar et Ortzantzurieta est facilitée par la piste peu esthétique qui servait il y a quelques années encore à monter à l'émetteur TVE. Ce dernier a heureusement disparu et on peut aussi quitter le chemin pour des crêtes faciles bénéficiant d'un beau panorama.
  • (1) ou "Orreaga", plus connu mais moins fidèle à l'appellation d'origine, semble-t'il...
  • (2) P. Narbaitz indique le nom d'ALtobizkar qu'il traduit par "Dos de grande montagne". Cependant, le nom d'AStobizkar est plus fréquemment utilisé et figure sur le "Buzon" sommital. Dans ce cas, on traduirait logiquement par "Dos d'âne"... Allez savoir...
  • (3) "Le Matin basque ou Histoire ancienne du peuple vascon"- Pierre Narbaitz, Librairie Guénégaud SA, 1975: ouvrage de référence sur l'histoire du peuple basque entre la Préhistoire et le Moyen Age.
Petit extrait vidéo (en caméra cachée, chuut...) du spectacle  ORREAGA,  en juillet 2008 aux Arènes de Bayonne:

RESUME DU PARCOURS (1):

Accès route: Depuis St Jean-Pied de Port/Garazi, suivre la D933 en direction d'Arnegi, puis suivre la direction du col d'Ibaineta/Port de Roncevaux, via Val Carlos/Luzaide. Il est conseillé de se garer au col, derrière la petite chapelle St Sauveur.

0h 00: Col d'Ibaineta ou Ibañeta, aire de stationnement, 1057m -30 T 0636545; 4764438. 
Suivre à l'Est la sente menant d'abord à la stèle (voir photo), puis s'élever toujours à l'Est en contre-haut de la piste jusqu'à une clôture à 1110m30 T 0636956; 4764496. On longe la clôture par la droite jusqu'à un collet où l'on retrouve la piste.
0h 45: Collet à 1251m - 30T 0638173; 4765184-; j'ai choisi de franchir la clôture affaissée à cet endroit pour monter hors sentier en direction de la crête Sud de l'Astobiskar.
1h 10: Crête Sud, 1480m; 30 T 0638674; 4765478. Suivre à gauche donc au Nord puis légèrement au N-NO la crête qui conduit au vaste plateau sommital.
1h 20ASTOBIZKAR, 1506m; 30 T 0638681; 4766033. Sur le "buzon" sommital, on pouvait lire en 2010: "Astobizkar, 1506m- Anaitasuna-Mendi taldea-Pamplona/Irunea (Astobiskar 1506m -Fraternité- Groupe de montagne de Pampelune..)
Belle vue sur l'Adi, la crête Lindus-Laurina, l'Adartza, ainsi que sur Ortzanzurieta et quelques hauts massifs (Orhy-Anie, Ansabère...)

On peut revenir aisément par la crête en ne perdant pas d'altitude pour viser au Sud le col Lepoeder.
1h 40: Col Lepoeder, 1429m; 30 T 0638874; 4765135. Important lieu de passage et carrefour stratégique pour les pélerins qui se dirigent à Roncevaux (GR11). Pour monter à Ortzantzurieta, on suit la piste qui heureusement était enneigée et donc fermée à la circulation le jour de ma sortie...
2h: Sortie du bois et base du dernier "ressaut", 30 T 0639845; 4764870 . On suit le large sentier herbeux qui s'élève directement jusqu'au sommet en évitant la piste.
2h 20: ORTZANTZURIETA, 1570m; 30 T 0640486; 4764684. Plus haut sommet entre l'Océan et les montages d'Irati. Panorama immense.

Au retour, j'ai choisi de faire un saut au Mendimotz (à ne pas confondre avec Mendimotza, proche de l'Adartza...), simple croupe située entre Astobiskar et Ortzantzurieta, à 1491m (30 T 0639661, 4765044). Son intérêt est d'avoir une belle vue sur l'Astobizkar et (peut-être) la partie supérieure de l'Arrainosin. On distingue également la voie des pélerins qui conduit au col frontière de Bentarte.
3h 05: retour au col Lepoeder et descente jusqu'à un carrefour à 1440m (panneaux)- 30 T 0638814; 4765109. On laisse la voie de Roncevaux au Sud pour filer vers l'Ouest sur le sentier, puis la piste avant de retrouver le GR11.
4h 15 à 4h 30: Col d'Ibaineta.
  • (1) Par bonnes conditions, cette randonnée est facile et sans danger. Elle est même plus agréable à effectuer sur la neige qui recouvre les pistes. Cependant, les changements de temps y étant brusques en hiver et jusqu'au début du printemps, certains pélerins se laissent régulièrement surprendre. Prudence donc si le temps est incertain.