samedi 19 mars 2011

Saioa: elur ehuneko ehun / Saioa: 100% neige.

Immense et belle montagne de Navarre et du Baztan,
magnifiée par la neige et le soleil...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours en ROUGE.

Ermita de Santa Maria / Belateko Ermita (Couvent de Belate)

Col à 915m (Ermitako Lepoa).

Chemin historique des menhirs
(GR65, Camino de Santiago /Chemin de St Jacques)

Cabane à toit de lauze à 1049m

Robert grimpe vers Gartzagako lepoa...

Skieur venant de Belate et probablement d'Azkenatz

Vers Gartzagako Lepoa, on chausse les raquettes...

Autza depuis le flanc d'Okolin

Derniers mètres avant le sommet d'Okolin

Depuis le sommet d'OKOLIN (1362m), vue sur le SAIOA.

Montée terminale du SAIOA

Corniche au-dessus d'Okolingo Lepoa.

Xuriain depuis le flanc du Saioa

Sommet du Saioa (1419m). Givre et soleil...

Okoro, Argintzo, puis chaînon d'Irati,
depuis le Sommet du SAIOA.

Okolin et Gartzaga depuis le sommet du Saioa.

Remontée vers Okolin, au retour du Saioa.

Cette belle montagne au panorama immense, que nous avons grimpée en hivernale, méritait bien une version "bilingue".
Comme pour d'autres sujets, les "spécialistes" voudront bien pardonner- ou corriger, c'est encore mieux!- les erreurs de vocabulaire ou de syntaxe.
Barkatu deneri....

Gramatika huts batzuk badira nik uste, eta zuzendu ahal zarete (!) - Ikusi beherago: "Enregistrer un commentaire"

SAIOA (1419m)

2011eko martxoa 5:
Nafarroako iparraldean dagoen mendia da SAIOA, eta Baztango ibar tontorrik altuena da ere bai. 
Saioa 1419 edo 1418m gora da.

Mendi handi eta zabala da, ibilbide bat baino gehiago dira:
•  Ekialdetik: Artesiagako lepoak, bide laburrena hau da;
•  Mendebaldetik: Belateko bidea, ohikoa ta biziki ezaguna, baina luzeagoa bada ere;
•  Iparraldetik: Iruritatik abiatuta, ibilbide luze bat, baina oso polita;
•  Hegoaldetik: Aritzu eta Lanz isurialdean bixta zabala ezkaintzen du.

Guk mendebaldeko (Belate) hautua egin dugu, mendateko errepide zaharrarekin.
Igoera hori ederra da, eta zaila ere ez (aldiz, kontuz laino egunetan.)

Elur asko zegoen, bainan eguzki eder ere bai.
...eta milesker Robert zure konpainia alaian!

IBILBIDEA:
GPS-erreferentzia formatua hau da: UTM-UPS (WGS 84).

Autoan: Belateko mendatea aldean, N121A-etan, Ultzamako Benta 30T 0611789; 4765381. Iparraldera bide segitu (300m inguru), eta beherago dagoen txiki "aparkalekuan" autoak utzi.

0- 00: "Aparleku", 823m- 30 T 062053; 4766127. GR12 eta panela "Santa Maria ermita".
Bidea zuhaitzen artean doa, eta hortik aurrera ibilbidea ongi markatuta da.
15 min.: "Bidegurutze". Eliza-ermita- Amabigarren mende- behereko aldean eskuinera utzita, igoera txiki baten ondoren (848m, 30 T 0612760; 4766276).
30 min.: Ermitako lepoa, 926m - 30T 0612715; 4766516. Hesi baten gainetik iragan, eta eskuinera jarraitu. Pagadi artean buruz joan da ibilbidea.
Oren bat eta 15 min: Etxola zahar bat, 1049m. 30T 0614512; 4767200. Larrera iritsi arte segitu. Malda gora da bidea orai (kontuz elurretan). Gartzaga aldean lepo bat pasatu.
Or-1-45 min: Gartzagako Lepoa (1230m)- 30T 0614973; 4767436-: bidea Hego-Ekialdera buruz doa. Bizkar luze bat orain segitu.
2-oren-30 min.: OKOLIN, 1352 edo 1362m; 30 T 0615771; 4766676.
Tontorretik jautsi leporaino- Okolingo lepoa-, eta gero Saioa-rain goititu.
3 oren eta 10 min: SAIOA, 1419m 30T 0617351; 4766925.

Mendi hori oso polita da, eta ikuspegi zabala eskaintzen du noranahi: Aralar, Beriain, Iruña, Izaga, Ortzantzurieta-Orhi, Adi, Autza, Gorramendi-Alkurruntz, Larrun, Mendaur, Aiako Harria...

SAIOA- 1419m
(les temps indiqués tiennent compte de l'enneigement)
5 mars 2011:
Le SAIOA est une montagne située au Nord de la Navarre, et représente aussi le point culminant de la vallée de Baztan. Il culmine à 1419m ou 1418m.

C’est une vaste montagne qui connaît plusieurs voies d’accès :
  • Depuis l’Est : par le col d’Artesiaga, voie la plus courte ;
  • Depuis l’Ouest : par le Col de Belate, classique et très connue, mais cependant plus longue;
  • Depuis le Nord : la voie commence à Irurita : c'est une longue randonnée, mais très agréable ;
  • Depuis le Sud : on bénéficie d'une large vue sur le versant de Aritzu et de Lanz.
Nous avons choisi l'itinéraire occidental, par le vieux chemin de Belate, voie superbe et peu difficile (prudence cependant en cas de brouillard).

Avec Robert, que je remercie pour sa compagnie joyeuse et efficace, nous avons évolué en permanence sur une bonne neige et sous un beau soleil.


RESUME DU PARCOURS
Les coordonnées GPS sont en mode UTM-UPS selon le modèle géodésique WGS 84

Accès route: Près du Puerto de Velate, sur la N121A, Venta de Ultzama. 30T 0611789; 4765381.
Suivre la route vers le Nord (sur environ 300m) et se garer un peu plus bas sur la droite sur une petite aire de stationnement.

0h 00: "Parking" (823m- 30T 0612053; 4766127). GR12 et panneau indiquant "Santa Maria Ermita".
Suivre le chemin qui passe au milieu de quelques arbres et continuer sur l'itinéraire balisé.
0h 15: Bifurcation. Laisser en contrebas à droite la chapelle (Ermitage du XIIème siècle) et s'élever sur un sentier.
0h 30: Ermitako Lepoa, 926m- 30T 0612715; 4766516. Enjamber la clôture et continuer vers la droite. La voie entre dans un bois de hêtres.
1h 15: Cabane ancienne à 1049m 30T 0614512; 476720. Poursuivre jusqu'à une zone de pâturages. On se dirige vers le petit col situé près du sommet de Gartzaga alors que la pente se redresse (rester prudent en cas de neige)
1h 45: Gartzagako lepoa 1230m30T 0614973; 4767436 . La voie se dirige alors vers le Sud-Est. Suivre la longue crête.
2h 30 OKOLIN, 1352 ou 1362m 30T 0615771; 4766676. Descendre du sommet vers le prochain col - Okolingo Lepoa-, puis s'élever jusqu'au Saioa.
3h 10: SAIOA 1419m; 30T 0617351; 4766925.

Cette très belle montagne offre un vaste panorama dans toutes les directions: Aralar, Beriain, Iruña / Pamplona, Izaga, Ortzantzurieta-Orhi, Adi, Autza, Gorramendi-Alkurruntz, Larrun, Mendaur, Aiako Harria...

jeudi 17 mars 2011

Aizkorri-Aketegi, "lehengo gisan"...

Chemins antiques, ermitages, crêtes de légende
qui se couvrent de mystère dans la brume basque...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours, d'après mon tracé GPS.

Approche du Tunnel de San Adrian/Sandratiko leizea.

Ermitage de San Adrian/Sandrati, (re?) construit en 1959.

Cheminement dans le bois,
en suivant le "Calvario" ou "Mandobide".

Petit couloir avant d'atteindre Aiztontor Altuna

Refuge d'Aizkorri.

Ermitage Santo Cristo au sommet d'Aizkorri.

Sommet d'AIZKORRI (1528m).

Sentier à flanc entre Aizkorri et Aitzabal.

Regard en arrière sur le flanc Ouest d'Aizkorri.

Aizkorri embrumé, depuis Aitzabal (1518m).

Sommet d'AKETEGI (1548 ou 1549m).

Retour dans le bois,
peu après la bifurcation du plateau d'Oltza.

Tunnel de San Adrian, au retour.

Eclaircie au retour; au loin, le refuge de San Adrian.

Massif d'Aizkorri depuis la plaine.

12 mars 2011:
Comme Anboto, Gorbeia ou Txindoki, le sommet d'AIZKORRI ou AITZGORRI (1) fait partie des lieux mythiques des montagnes basques du "SUD". Situé entre Pyrénées et Monts Cantabriques, le massif est devenu Parc Naturel (Aitzkorri-Aratzeko Parke Naturala / Parque Natural de Aizkorri-Aratz) en 2006, ce qui a légèrement limité l'invasion des pistes et autres constructions.

L'élégance de ses crêtes calcaires, peu difficiles mais parfois vertigineuses, les chapelles ou ermitages que l'on rencontre, depuis le fameux tunnel de San Adrian / Sandratiko Leizea jusqu'au sommet lui-même, font d'Aizkorri une montagne attachante et fréquentée.

Nous n'avons pas eu de bonnes conditions pour y grimper- brouillard, vent, plaques de neige-, mais grâce à la présence de Francisco et Alfredo, venus en voisins de Bilbao/Bilbo, ainsi que de la compagnie de potes montagnards du versant nord, aussi enthousiastes que jeunes... d'esprit, nous avons passé des moments magiques dans cette région magnifique.
  • (1) L'origine du nom serait "AITZ-GORRI", "le Rocher rouge". Selon la mythologie basque, Aizkorri (ou plus probablement Aketegi) abrite l'une des demeures de la fameuse Déesse Mari, alors que sa "résidence principale" est située dans le massif d'Anboto... Le crucifix qui est vénéré dans l'ermitage du sommet a la réputation d'être miraculeux.

RESUME DU PARCOURS:

Accès route: depuis Bayonne / Baiona, prendre l'autoroute jusqu'à Donostia/San Sebastian, où on emprunte ensuite celle en direction de Vitoria-Gazteiz. Après Tolosa, quitter la route principale pour Zegama ou poursuivre sur une nouvelle portion jusqu'à dépasser le village. Le col (Puerto) de Otzaurte (671m) est rapidement indiqué. Au col, on continue à l'Ouest sur une route cimentée pendant environ 4kms. Petit emplacement sur la gauche près du col de Beunda.

0h 00: Parking à 817m; 30T 0557035; 4753884 prendre direction Est (panneau "Aldaola" et pierre sculptée) pour passer près du refugio de San Adrian (900 m.), désormais fermé et taggé (!).
On suit cette ancienne voie romaine qui atteint bientôt le tunnel naturel de San Adrian.
0h 30: Tunnel et grotte de San Adrian (Sandratiko leizea) à 1018m; 30T 0555868; 4753861. On trouve à l'intérieur la Ermita de San Adrian et des vestiges d'un château (1). Après avoir franchi le tunnel et laissé filer en face la voie romaine, on poursuit au Nord en suivant dans le bois le sentier "El Calvario", également appelé "Mandobide" (chemin du mulet). Ce sentier balisé en jaune se fait rapidement bien raide.
1h 10 à 1h 15: premier replat à 1253m 30 T 0555497; 4754578. On s'élève vers une zone moins boisée pour franchir un second replat puis un petit couloir à gauche d'une doline. On passe au sommet de Aiztontor Altuna (1453 m. ou 1484 m. selon les cartes) - croix à proximité. On atteint bientôt le refugio et la Ermita Santo Kristo à 1510m, construits tout près du sommet de Aizkorri.
2h à 2h 15: AIZKORRI ou AITZGORRI (1528m) 30T 0555040; 4755630. Sculpture représentant une hache (Aizkora en Basque !...) plantée dans une bûche.
On descend quelques minutes vers l'Ouest avant de s'élever plein Nord sur une large vire. 
Environ 100m avant d'atteindre le piton d'Aitzabal, on grimpe sur la crête en posant les  mains (prudence si le sol est humide...)
2h 25: Aitzabal: altitude de 1518m gravée sur une plaque, bien que mon altimètre indiquait 1498m; 30T 0554897; 4755902. A-pics vertigineux vers l'Est.
Le sentier descend à nouveau vers l'Ouest pour repartir vers le Nord en suivant la crête ou en restant légèrement à gauche de celle-ci. On trouve à nouveau une croix en mémoire d'un montagnard de 44 ans ayant dévissé sur cette crête.
3h: AKETEGI, 1549m; 30T 0554716; 4756380 (2). Sculpture moderne à la mémoire d'un montagnard décédé au Mont Blanc... et borne en béton peu esthétique.

Au retour, nous avons d'abord repris la direction d'Aitzabal en sens inverse, pendant environ 250m.
Puis le sentier file à flanc direction NO pour atteindre une zone moins rocheuse, passe près d'une girouette (!) et rejoint des pâturages.
4h à 4h 15: Cabanes de Arbelar à 1177m 30T0553538; 4756635.
Le sentier se transforme en piste et suit d'abord la direction Ouest jusqu'aux pâturages d'Urbia à 1100 m, en traversant au passage deux beaux ruisseaux. La piste s'oriente ensuite au Sud, à l'opposé du refuge de Urbia / "Urbiako Fonda". Elle s'élève pendant environ 30mn, laisse à droite un "refugio particular" (fromages en été), puis celui de Pelu Saroi sur la gauche.
5h à 5h 15: Bifurcation à 1206m  30T 0553522; 4754246.
On quitte la piste pour suivre à gauche, (SE), le large sentier balisé rouge et blanc passant près d'une borne historique "S P" et s'engageant aussitôt dans un bois. La descente s'effectue vers l'Est en suivant le balisage  du col de Askiola / Askiolako Lepoa. On s'oriente enfin au NE pour retrouver la voie romaine et enfin l'itinéraire de montée tout près de la Ermita de San Adrian.
Environ 100m près le tunnel, nous avons fait le choix de descendre à droite vers le ravin et suivre sa rive droite plein Est. Nous avons retrouvé la piste cimentée un peu au-dessus de l'endroit où nous avions garé les voitures.
6h 30 à 6h 45: parking du départ.
  • (1) Le tunnel de San Adrian ou Sandratiko Leizea est un passage naturel sous la montagne (calcaire), traversé par une chaussée médiévale construite sur une voie romaine -voie d'Astorga- qui permettait de relier le Gipuzkoa et l'Alava. C'est également le lieu de passage d'un des nombreux "Caminos de Santiago" ou Chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Selon la légende, Charles Quint dût se pencher pour emprunter ce célèbre passage...
    (2) Pendant plusieurs années, le sommet d'Aketegi a été considéré comme le point culminant du massif d'Aizkorri, du Gipuzkoa et même des 3 Provinces basques autonomes... (hors Navarre...) Après plusieurs mesures effectuées récemment, c'est désormais le sommet d'Aitxuri (1551m), situé à quelques minutes au NO d'Aketegi, qui est officiellement devenu ce point culminant.
___________________

2011, martxoa 12:
Gipuzkoako mendi ikusgarrienetako bat da Aizkorri, kararrizko gandor bai handiak eta bai estetikoa, bereziki ekialdeko isurialdean. 
"Aizkorri" izen bereko mendikateko tontorretako bat da. Ezagunagoa izango da ere.
Ordea, ez da altuena: bi beste tontorrak - Aitxurik eta Aketegik - metro batzuk gehiago baititu, mendebalderago. 

Guk Beundako lepotik abiatu ginen, baina aroa txarra izan zen egun hartan, ondikotz.
Hiru tontorrak igo genuen (Aizkorri, Aitzabal eta Aketegi), denak ziren lainoan.
San Adrian aldetik abiatuz gero Sandratiko leizea zeharkatzea da ohikoena, eta gero "Mandobide" izeneko bidean gora igotzea. Malda gogorra dago parte horretan.
Hiru tontorrek gero, Urbiako larreetara jautsi ginen.

Milesker Patxi ta Alfredo, gure Bilboko adiskideak, haien lagunarte baliosa... eguraldi zikinagatik...