jeudi 28 février 2008

Atxulegi, Erebi, Gorospil

Trois "petites" montagnes du Labourd,
faciles d'accès et au panorama superbe.

Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Montée à Atxulegi, "Boucle d'Erebi"
et Gorospil par la HRP

1° ATXULEGI ou Soporro (617m):

28 décembre 2008:
Sommet intéressant et facile d'accès depuis le col de Pinodieta (176m).
Le début de la randonnée est identique à celui de l'Erebi. 
Il suffit seulement, au niveau d'une source située à 465m, de remonter la piste et le GR10 jusqu'au col des Trois-Croix pour ensuite monter au SSE (raide) jusqu'au sommet situé entre Erebi et Mondarrain.

Larrun depuis la piste de Pinodieta.

Alkurruntz depuis les flancs d'Atxulegi.

Pause canine avant la dernière montée
vers Atxulegi ou Soporro ...

" Ouf!, c'est toutou sauf plat dans ce pays!" .
Au second plan, côte basque depuis le sommet d'Atxulegi.

Larrun, Erebi et Côte basque depuis Atxulegi

 
2° MONT EREBI ou Errebi (583m)

4 janvier 2008;
30 novembre 2008.
Petit et sympathique belvédère que l'on atteint depuis la Chapelle d'Arantze (1) (ou Notre-Dame de l'Aubépine) à Aïnhoa, ou depuis le col de Pinodieta.
J'y suis monté pour la première fois en... 1978 (!), en enchaînant l'Atxulegi le lendemain, après une nuit mémorable passée dans une bergerie bien ventilée...C'est beau la jeunesse...
Je suis retourné quelquefois sur les lieux pour constater que des stèles avaient été installés, en 2001 si l'on en croit la plaque apposée sur le mur de la Chapelle. Ces stèles  sont situées tout près du calvaire qui date lui de 1898

Par le col de Pinodieta, le parcours, un peu moins fréquenté et agréable, offre de belles échappées sur l'Urtsuia, le Mondarrain et l'Atxulegi.

Bergerie, sur le parcours de Pinodieta.

Atxuria et Larrun depuis les flancs d'Erebi

Mondarrain, Artzamendi, Iguzkimendi depuis Erebi.
Au premier plan, au centre, Atxulegi.

Trois Couronnes/Aiako Harria, Larrun, depuis Erebi.

Stèle récente (2001)...
près de la Chapelle de l'Aubépine.


(1) Cette chapelle est dédiée à la Sainte Vierge qui serait apparue à un jeune berger près d'une source miraculeuse, dans un buisson d'aubépines. La source, miraculeuse ou non, mais excellente au demeurant, se trouve un peu au-dessous de la chapelle, près d'un des derniers virages du chemin de croix (14 croix au total) qui monte depuis le village d'Aïnhoa. On raconte qu'un vieil ermite, Jean de Berecochea, (1745 - 1825) oeuvra toute sa vie pour aider à la construction, puis à la reconstruction de la chapelle. La petite tour qui tient lieu de clocher servait de logement au vieil ermite, qui enseignait à lire aux jeunes bergers. L'édifice actuel date de 1846.


3° GOROSPIL (1) et CRETE DE BIZKAILUZE:

6 décembre 2008:
Très beau parcours de crête, probablement le plus facile du Pays basque, balisé et très bien décrit par les "Sentiers d'Emilie". Le sentier démarre en principe au le col des Veaux, bien qu'il existe un  itinéraire un peu plus long par les  berges du Lapitxuri. 

 BF 77 devant Iguzkimendi,
près de la ferme Esteben (GR10)

Mondarrain, Urrezti et crête de Bizkailuze
depuis Gorospil ou  Petit Gorospil (656m)


Gorospil ou Petit Gorospil, depuis le point coté  694.

Jeune vautour se dirigeant vers l'Alkurruntz...

 Artzamendi depuis le point coté 702 (Bizkailuze).

Irubelakaskoa, Gorramakil-Gorramendi, Lizartzu,
depuis les environs du col Gorospil (menhir au sol).

"Ouarf, mon toutou premier parcours de crête... "
(Derrière Chiara, Mondarrain et Urrezti depuis Bizkailuze)

  • (1) Le Gorospil ou "Petit" Gorospil / Gorospilttipia- 30T 0625893; 4792365- est un sommet en forme de "mamelon" (altitude 657m, petite plaque au sommet apposée en novembre 2004 et vue en 2008) mais ne constitue pas le point le plus haut du parcours. Celui-ci, à l'autre bout de la crête, est un sommet coté 702 (30T 0626501; 4793220), que l'on appelle Mont Bizkailuze ou plus simplement Bizkayluze.
______________________________

"Gozo" ta politak dira hiru mendi txiki horiek...

Tontorretik ikuspegiak zabalak dira norabide guzietan, itsasaldetik Lapurdiko, Nafarroako eta zuberoako mendiraino.

Aurki daitezkeen lasterkari mendi isurialdean, bereziki Atxulegi inguruan.

Errebi (edo Erebi) nire lehen mendi igoera zen, lagun gazte batzuekin... 1978etan!!!!... Nola doa fite denbora!

Mendaur

Un sommet emblématique de la Navarre
et assez proche de la côte.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Maison à Ituren

Départ de la piste à 400m
(parking non signalé.)

Infernuko erreka / "Le ruisseau d'Enfer"

Embalse (barrage) et lac de Mendaur;
le sommet est masqué par la brume.

Bergerie à toit de lauze, à environ 730m

Sentier se dirigeant vers le vallon

Lac de Mendaur pendant la montée

Oltzorrotz, au-dessus du lac de Mendaur, depuis la montée.

Col de Buztitz/Buztitzlepoa: vue sur Larrun et Atxuria.

"Escalier" de grès à 1083m

Ermitage de Mendaur.
Abri et "foyer", à droite de l'édifice.

Ermitage et sommet

Sommet du Mendaur (1131m)

30 décembre 2008:
Comme le Txindokimais avec une silhouette un peu moins abrupte, le Mendaur fait partie des lieux mythiques du Pays basque Sud / Hegoalde. Le sommet émerge au milieu de vallées encaissées (dont celle de Malerreka), bien au-dessus des petits villages de montagne aux belles maisons blanches, rive gauche de la Bidasoa.

Au sommet du Mendaur, on découvre un sanctuaire datant de la fin du XVIème siècle, l'Ermita de la Trinidad où se déroulent chaque année des cérémonies et autres festivités à l'occasion des fêtes de la Trinité (Trinitate Eguna/ "Jour de la Trinité).
La montée impose un dénivelé d'environ 900m depuis le village d'Aurtiz, mais on peut raccourcir la marche d'approche en montant un peu plus haut en voiture - voir topo ci-après.

A l'Est du Mendaur se trouvent les Pointes d'Atzurdi ou Peñas d'Ituren qui se gravissent au prix de passages d'escalade exposés notamment pour la 2ème pointe. Le brouillard très épais et le vent violent m'ont dissuadé de me lancer dans cette voie...

RESUME DU PARCOURS:

Accès route: il est possible de rejoindre le village d'Aurtiz par Béhobie et la nationale conduisant à Pampelune/Iruña. Mais les travaux routiers m'ont conduit à emprunter la route d'Elizondo.
Celle-ci (côté "Nord...") franchit successivement Espelette, Aïnhoa et Dancharia. Puis elle grimpe en direction d'Elizondo via le col d'Otsondo par la N121B. Environ 21 kms après Elizondo, prendre à droite la N121A  jusqu'à San Esteban/Doneztebe, puis emprunter la NA170 jusqu'à Ituren, Elgorriaga et enfin Aurtiz.
Après le village, un panneau "Mendaur" invite à monter à droite où l'on peut se garer à environ 150m de la bifurcation. L'ancien sentier balisé  jaune et blanc démarre à cet endroit, en face (plein Nord). J'ai cependant choisi de monter un peu plus haut par une piste cimentée assez raide qui devient terreuse au bout de 1,5km environ. Au moment où elle tourne à droite en épingle à cheveux, on peut se garer avant une piste qui file vers le NO, mais cet emplacement semblait provisoire (?) le jour de ma sortie.

0h 00: Parking non signalé, travaux possibles (402m)- N 43°08'16.5"; W 001°44'02.8"- La piste s'enfonce au NO dans le bois en se rapprochant du ruisseau (Infernuko erreka/"Le ruisseau d'Enfer".)
0h 15: Panneau en bois à 446m où est indiqué "Mendaur/ Ekaitza" (N 43°08'25.0"; W 001°44'1) qui invite à monter vers la droite, en laissant la piste principale à gauche. On monte donc vers le Nord en direction d'un premier promontoire avec bergerie à 449m  N 43°08'27.1"; W 001°44'13.0".
0h 30: Nouveau panneau: suivre la direction "Mendaur" à droite. On parvient ensuite à un petit pont, rive droite du ruisseau (Balisage jaune et blanc). Après franchissement du ruisseau, on passe rive gauche dès que possible, à 464m. N 43°08'33.6"; W 001° 44'09.4". Le sentier s'élève plein Nord dans la forêt de hêtres, sur des portions dallées un peu glissantes par temps humide.
1h 35: Embalse (barrage) et lac de Mendaur, 710m.
On se dirige vers le Nord sur environ 150m, jusqu'à une petite borde précédée d'un panneau (1), légèrement en contrebas de celle-ci: N 43°09'08.0";W 001°43'56.5". Suivre à nouveau la direction "Mendaur". La petite piste descend bientôt  jusqu'au ruisseau qu'elle franchit sur une passerelle (traverses en bois). On reste sur cette piste pendant environ 10mn et on remarque sur la gauche une bergerie à toit de lauze.
1h 40: Bergerie, 731m. On la contourne par la droite pour monter au NE. Le sentier longe quelques arbres avant de s'élever plus sévèrement dans l'herbe, en direction d'un vallon peu marqué.
1h 55: Nouvelle bifurcation à 812m - N 43°09'16.4"; W 001°43'37.4".
On ignore la piste qui file à droite (fin de piste marquée d'une croix jaune) et on poursuit en face, donc à l'ENE, sur un sentier assez raide qui se rapproche du creux du vallon, le traverse et remonte un épaulement.
Certains topos conseillent ensuite de monter directement au Mendaur depuis le point haut (sorte de faux-col), afin d'éviter de monter au col de Buztitz. Compte tenu des conditions (brouillard) j'ai préféré suivre le sentier au NNE jusqu'au col précédé d'une borde en ruine à 894m, N 43°09'22.1"; W 001°43'26.9".
2h 05: Col de Buztitz, 932m - N 43° 09'28.7"; W 001°43'24.6". Magnifique vue sur Larrun et Atxuria par temps clair. (2)
Le sentier herbeux s'élève désormais vers le Sud, puis en lacets le long de l'arête Sud-Ouest. Il vient buter à 1083m contre un bel escalier de grès que l'on remonte sans difficulté... par temps sec N 43°09'18.8"; W 001°43'11.5".
2h 30: Prendre à gauche un nouvel escalier, plus étroit, qui mène rapidement au Sanctuaire de la Trinidad couronnant le MENDAUR. N 43°09'19.6"; W 001°43'09.6".
L'édifice, composé d'une chapelle et d'une salle pouvant servir d'abri (inscription "Mendaurko ermita") a été construit en 1692 et restauré en 1963.
Le "vrai" sommet du MENDAUR - 1131m- se trouve juste au dessus. N 43° 09'19.7"; W 001°43'09.4".

Non loin du Mendaur, l'ascension de la Punta Atzurdi est réservée à l'escalade notamment pour sa 2ème pointe.
  • (1) Panneau "Ekaitza" à gauche, indiquant la piste, et "Mendaur" à droite. L'Ekaitza (1034m) est un sommet voisin du Mendaur et domine le Cirque d'Arantza.
  • (2) Au col, une dalle (menhir?) a été relevée et porte, selon Michel Record Casenave, des initiales de victimes politiques basques.
_________________________________

2008, abendua 30:
Mendi ederra ta ezaguna da Mendaur, Malerrekako (Naf.) haranaren gainean. 
Tontorra baino laur-ehun metro beherago urtegi txiki bat dago. 

Nik Aurtiz aldetik abiatu nuen, baina egun hartan, aroa txarra izan zen urtegia-tik, ondikotz. Gero, bide normala hartu dut urtegiraino eta Buztizko leporaino (932m). Lurra busti-bustia zegoen inguruan, eta laino artean nintzen azken parte batean. Zorionez, bidea ez da zaila, pinturaz markaturiko edo harri-pilak ibilbideak jarraitzen, trankilki...
Ermita bat dauka gainean, eta aterpe bat... oso baliosa dago aterpe hau, aro txarra batekin!!
Ermita dago batetik, eta hari erantsita aterpea jarraian, lehenaren barnean dioen moduan "1692an egina eta 1963an berritua".

Hortik ez urrun, bi Puntak (Atzurdi) zutitzen dira, baina eskalada behar da tontorrentzat... eta eguraldi perfektua ere bai!

Xoldoko gaina, Jaizkibel, Mandale: itsas aitzinean / face à l'océan

Trois petits belvédères face à l'Océan.
A parcourir sans modération pour leur panorama.

1°- XOLDOKO GAINA (486m):

Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Fronton de Biriatou, départ du GR10.

Xoldoko gaina depuis le sentier.


Chiara, peu après le départ.

Larrun, et au loin le Pic d'Orhy,
depuis les flancs du Xoldoko gaina.

Sommet du Xoldoko gaina:
Regard vers Guetary, Bidart, Biarritz etc..

Baie d'Hendaye/Hendaia, Fontarrabie/Hondarribia
depuis Xoldoko gaina.

Trois Couronnes/Aiako Harriak,
depuis le Col d'Osin/Osingo lepoa.

Jeune vache "betisoa"?

Corniche basque, depuis le rocher des Perdrix

4 août 1992 (HRP partie basque)
17 janvier 2009.
L'une des "montagnes" du Labourd les plus proches de l'Océan.
Son itinéraire, très facile et fréquenté, démarre à Biriatou, près du restaurant Hiribarren (GR10), puis bifurque à droite au niveau d'un panneau indiquant: "GR10-Mendiko Bidea" ("GR10, le chemin de la montagne").
Il suffit ensuite de laisser un réservoir, puis une barrière et de s'élever en direction d'un premier pylône, sans toutefois l'atteindre, en laissant à droite un chemin à flanc (attention au balisage qui indique le contraire!!). Le sentier s'élève en douceur jusqu'au col d'Osin où la pente se fait un peu plus raide jusqu'au sommet. Par temps clair, vue magnifique sur la côte. On trouve une sculpture et des plaques au sommet, dont l'une a été apposée en décembre 1997 par des "voisins" de Pasajes/Pasaia.

On peut revenir par le rocher des Perdrix où le sentier est bien marqué mais un peu gâché par la présence de ces satanés pylônes...
________________________________

2009, urtarrila 17:
Mendi "txiki" polita da Xoldoko gaina. (1)
Ohiko bidea Biriatuko elizatik abiatu da, eta hastapenean GR-10eko segi behar da (bide seinalea "GR-10 Mendiko bidea" markatuta zen, herri gainean).
Tontorretik ikuspegiak zabalak dira norabide guzietan, itsasaldetik Lapurdiko ta zuberoako mendiraino.
Itzultzean, "Rocher des Perdrix" bisitatu nuen.
  • (1) Euskal herriko kostaldean ikuspegi ederrak dira ere, Jaizkibel eta Mandale gainetik (Ikusi beherago)

2°- JAIZKIBEL (543m):

Fontarrabie/Hondarribia, Trois Couronnes/ Aiako Harria,
depuis Guadalupe

Début du sentier depuis Guadalupe.

Tour carliste, baie d'Hendaye et Bidasoa

Sommet du Jaizkibel

Jaizkibel et Pasajes/Pasaia

30 octobre 2008:
Cette ascension "côtière", se fait généralement depuis ND de la Guadalupe, située à 195m, au-dessus de Fontarrabie/ Hondarribia, ou de manière plus spectaculaire depuis Pasajes/Pasaia. 

En raison des averses (!!) ce jour-là, j'ai dû ruser et monter un peu plus haut vers le col (l'Alto de Jaizkibel, renommé auprès des cyclistes pour ses pentes sévères empruntées chaque année lors de la Clasica de San Sebastian). Ensuite, la montée est évidente si l'on évite le goudron en passant sur la crête protégée de clôtures jusqu'au sommet.
____________________________

2008, urria 30:
Jaizkibel ez da mendi handia, bainan bere "bizkar" oso luzea da ordainez...
Bere tontorrean, eraikita dagoen instalazio handi eta itsusiak (telebista antenak). 
Hondarribi isurialdean, errepide bat igotzen da Guadalupe ermitatik  tontorreraino, eta beste pistak aurkitzen dira ere. Aski zail egiten da kostatik barrena doan ibilbide hartzea. 
Ikuspegi ederra kostaldean (Txingudiko badia, Punta Biosnar, Pasaia...), eta Euskal mendi gainean, zeru garbiekin.


3°- MANDALE  (573m):

Ciboure / Ziburu et baie de St Jean-de-Luz / Donibane Lohitzun,
depuis le sommet du Mandale.

Baie d'Hendaye depuis le sommet du Mandale.

 Lac d'Ibardin depuis Mandale.

Trois Couronnes/Aiako Harriak depuis Mandale.

Larrun depuis Mandale.

4 août 1992 (HRP partie basque)
19 février 2008.
Je n'étais pas revenu dans le coin depuis la Traversée des Pyrénées basques par la H.R.P. 

J'y suis retourné en 2008 au cours d'une balade presque "touristique", après quelques emplettes et agapes (!) au col d'Ibardin. Comme pour le Xoldokogaina et le Jaizkibel, la vue sur la côte est de toute beauté par temps clair.
On peut compléter la sortie en revenant par le lac d'Ibardin, à l'aide d'un sentier bien tracé.
_______________________________

1992, abuztua 4;
2008, otsaila 19:
Mandale edo Manddale (1) mendi apala da, bainan ibilbide hori polita da... bereziki Ibardineko jendaldea eskapatu.

Ene lehen bisitatu 1992etan zen (!), gure " Euskal HRP" zeharkatzen, Osingo lepoaren ondotik.
Itzulzean, ikuspegi ederra Ibardineko aintzira gainean.
  • (1) Manddale"Euskal Herriko Mendien katalogoaaren" arabera (2009ko edizioa)